Transformation

Transformation digitale : quelle place pour l’humain ?

Quelle que soit sa taille, l’entreprise peut réussir sa transition numérique grâce à ses collaborateurs.

Par l’équipe Slack8 février 2021

Dans le monde du travail, la notion de transformation digitale est désormais omniprésente. Concrètement, cela implique pour une entreprise d’adopter les technologies numériques qui lui permettront d’optimiser son activité.

Le but ? Dématérialiser un maximum de tâches pour gagner en efficacité, simplifier son fonctionnement et mieux servir ses clients. Toutefois, cette définition fait abstraction d’un élément clé pour réussir sa transformation digitale : la place centrale de l’humain. En effet, aucun changement durable ne peut avoir lieu sans l’adhésion des collaborateurs.

La transition numérique n’est pas l’apanage des multinationales. Aujourd’hui, les petites entreprises sont les premières touchées par la crise du COVID-19. Elles ont donc tout intérêt à accélérer leur transformation digitale pour faciliter le télétravail, certes, mais aussi pour repenser en profondeur leur fonctionnement. Une récente étude de l’agence gouvernementale France Num met en lumière tout le potentiel qui reste à exploiter dans ce domaine :

  • Seulement 34 % des TPE ont amorcé leur transformation digitale
  • Pourtant 94 % des entreprises françaises sont des TPE
  • La France occupe la 15e place européenne en matière de compétitivité numérique

La transformation digitale commence par une vision commune

Transformer son activité doit se faire de façon réfléchie. Gardez à l’esprit que la transformation numérique doit répondre à deux enjeux cruciaux : la collaboration en temps réel et la mobilité des effectifs. En ayant ces deux objectifs en tête, vous pourrez cerner les problématiques et amorcer votre réflexion.

♦ Commencez par développer une vision commune, l’idéal étant de faire un état des lieux en amont. Regroupez les parties prenantes et définissez ensemble le déroulé (axes à privilégier, outils à adopter, etc.) de votre future transformation digitale.

♦ Une fois que vous avez un plan, il est essentiel de répartir les rôles. L’erreur courante consiste à déléguer l’ensemble de cette transition aux équipes informatiques. Bien entendu, le service IT est le mieux placé pour suggérer des outils, mais il ne peut pas avancer seul. Un travail d’initiation doit être effectué avant la mise en place des outils : qui dit vision commune, dit effort commun.

Chaque pôle doit servir de relais à cette volonté de numérisation. Les ressources humaines seront d’une aide précieuse pour accompagner le personnel dans ce changement et répondre à ses interrogations. De la même façon, la direction doit incarner cette vision et prendre le temps de communiquer avec les salariés.

Les collaborateurs comme moteur de la transformation digitale

On dit que le changement est difficile à accepter, mais tout dépend de la méthode adoptée. Entre passage en force et transition en douceur, le choix est vite fait. Pour assurer une bonne transformation digitale, vous devez gagner le soutien de chacun.

Quels sont les freins les plus courants ?

Au-delà du syndrome naturel de résistance au changement, la transition numérique se heurte souvent à la verticalité des processus et de la hiérarchie, au manque d’agilité dans les méthodes de travail et au grand fossé générationnel qui existe en matière de technologies.

Pour que les outils choisis par les décisionnaires soient adoptés à tous les niveaux de l’entreprise, il faut prendre le temps de sensibiliser vos collaborateurs en amont. En effet, près de 50 % des applications mises en place en entreprise sont retirées faute d’utilisation. C’est là que la culture d’entreprise entre en jeu. Vous devez placer votre initiative sous le signe de la transparence, de l’écoute et de l’accompagnement.

Comment faire ?

♦ Vous pouvez créer un dossier présentant les futurs outils de travail, organiser une session de questions-réponses où chacun pourra s’exprimer, ou encore programmer des ateliers de formation pour l’ensemble des effectifs, et notamment les cadres et managers, qui sont essentiels pour assurer une transition harmonieuse et réussie. Ils joueront le rôle d’ambassadeur auprès de leurs équipes : si vous leur montrez comment utiliser au mieux vos solutions numériques, ils pourront ensuite transmettre ces bonnes pratiques.

♦ N’hésitez pas à multiplier ces initiatives (explications écrites et formations par exemple) pour familiariser le personnel avec vos nouveaux outils. N’oubliez pas que le numérique n’est pas une évidence pour tous. Si la jeune génération est très à l’aise, ceux qui n’ont pas grandi avec la technologie ont besoin d’être guidés pour gagner en assurance. La bonne nouvelle, c’est que le manque d’exposition aux outils numériques n’est pas une fatalité. D’ailleurs, les entreprises « championnes du digital » sont en grande majorité des PME créées il y a plus de 15 ans.

Améliorer la coopération en faisant tomber les silos

Les outils de la transformation digitale ont pour vocation de renforcer les relations humaines. Ils ne sont pas là pour se substituer aux effectifs, mais au contraire pour décupler le potentiel de chacun. Autrement dit, il ne faut pas confondre « transition numérique » et « robotisation ». Dans un contexte où les échanges en présentiel sont réduits au strict minimum, la collaboration digitale est plus que jamais importante.

La transformation digitale est l’occasion de revoir ses modes de communication

Proposer les mêmes outils à chacun permet de faire tomber les silos qui existent entre les différents services, mais aussi de relier entre eux tous les collaborateurs, où qu’ils se trouvent et quel que soit leur lieu de travail : dans un bureau, à domicile ou sur le terrain. Dans ce domaine, les plateformes collaboratives sont un allié de poids. Grâce à elles, vous pouvez abolir les distances, permettre à chacun de suivre les communications qui les intéressent en temps réel, mais aussi favoriser la communication entre services, renforcer la transparence de l’activité et encourager les échanges ouverts. C’est aussi un message fort envoyé à tous les collaborateurs. Vous leur montrez que chaque voix compte et que tout le monde joue un rôle essentiel.

Donner à vos collaborateurs les moyens d’échanger librement

C’est idéal pour faire émerger des idées nouvelles, développer les compétences transversales et mieux faire circuler les connaissances. Un tel brassage de points de vue est essentiel pour pérenniser le succès de votre transition numérique. Pourquoi ? Par définition, une transformation n’est pas statique : c’est une évolution continue. En développant l’intelligence collective, vous pourrez adapter votre stratégie au gré du contexte extérieur et des jalons de l’entreprise. C’est ce qu’on appelle le management agile.

La transformation digitale, véritable vecteur de bien-être au travail

Aujourd’hui, le bien-être au travail est devenu un facteur déterminant : pour 81 % des salariés, il s’agit d’un critère prioritaire. Votre transformation digitale doit donc améliorer le cadre de travail de chaque collaborateur. Mais concrètement, comment procéder ?

Identifiez les irritants du quotidien

Le bien-être au travail, c’est souvent un cumul de points positifs : trouver facilement les documents dont on a besoin, être informé de l’évolution des projets dont on fait partie, pouvoir contacter un autre service sans avoir à passer par différents intermédiaires. N’hésitez pas à recueillir l’avis de vos salariés pour connaître leurs tracas.

Renforcez le télétravail et l’accessibilité sur appareils mobiles

Avant la crise du COVID-19, près de 60 % des Français se prononçaient déjà en faveur de ce mode de travail. En optant pour des outils qui ont un impact concret sur le travail de vos collaborateurs, vous pourrez créer un vrai cercle vertueux. Des solutions adaptées aux besoins de vos effectifs seront facilement adoptées d’un bout à l’autre de l’entreprise. Leur utilisation au quotidien contribuera au bien-être de vos équipes, qui seront en retour plus productives. En effet, les études démontrent que les salariés heureux au travail sont 43 % plus efficaces.

Conclusion

Bien plus qu’une révolution technologique, la transformation digitale est une aventure commune à tous les services qui demande l’implication de chacun. Pour réussir la vôtre, vos collaborateurs doivent adhérer au projet, être préparés au changement et mesurer l’utilité de vos nouveaux outils. Le jeu en vaut largement la chandelle : en effet, les entreprises engagées dans leur transformation digitale ont 2,2 fois plus de chances d’être en croissance. À méditer !

Cet article vous a-t-il été utile ?

0/600

Parfait !

Merci beaucoup pour votre feedback !

Bien compris !

Merci pour vos commentaires.

Oups ! Nous rencontrons quelques difficultés. Veuillez réessayer plus tard.