Collaboration

Jägermeister : moins d’e-mails et plus de créativité grâce à Slack

La célèbre marque de liqueur a choisi Slack pour s’affranchir des e-mails et renforcer la communication, la collaboration et la créativité dans l’entreprise

De Lauren Johnson21 juillet 2020

Que de chemin parcouru depuis 1878, époque où Jägermeister n’était encore qu’une petite entreprise de production de vinaigre et de vin ! Aujourd’hui leader sur le secteur des liqueurs à base de plantes médicinales, Jägermeister a écoulé plus de 100 millions de bouteilles dans le monde l’an passé, et a doublé ses effectifs pour passer à près de 1 000 employés.

Bien que la recette traditionnelle de son nectar reste secrète, la marque au cerf est désormais connue dans le monde entier et mise sur l’innovation. La société a d’ailleurs opéré sa transformation numérique pour changer de culture et optimiser la collaboration internationale.

« Nous avons constaté que plusieurs équipes travaillaient en silos, et que nous devions optimiser la collaboration pour éviter les redondances et gagner du temps », explique Andrea Ostheer, directrice de la communication chez Jägermeister.

Jägermeister devait gagner en rapidité, s’ouvrir davantage et renforcer la transparence. Lorsque la société a compris que les e-mails constituaient un obstacle à sa communication interne, elle s’est tournée vers Slack, la plateforme de messagerie collaborative par canaux, pour travailler plus efficacement. Découvrez comment Jägermeister développe la culture d’entreprise, renforce la créativité et accélère la communication grâce aux canaux Slack, que les équipes utilisent pour échanger des messages, des fichiers et des outils.

« Lorsque l’équipe m’a présenté Slack, j’ai pris conscience que mon approche de la communication basée sur les e-mails était vraiment dépassée, et que je n’exploitais pas pleinement le potentiel de tous les nouveaux outils »

Christopher RatschMembre du conseil d’administration, Mast-Jägermeister SE

 

Une communication plus rapide grâce aux canaux Slack

Les services marketing et communication de Jägermeister ont découvert Slack en 2018, à l’occasion de la conférence annuelle South by Southwest à Austin, au Texas. Au cours de cette conférence, les collaborateurs ont compris que cette plateforme proposait une manière de communiquer plus rapide et mieux organisée que les e-mails ou que Jägernet, l’intranet que la société avait mis en place pour les équipes internationales.

Les équipes de Jägermeister ne pouvaient plus se contenter des fonctionnalités limitées de leur intranet pour communiquer, c’est pourquoi elles ont opté pour Slack. Comme l’équipe en charge des opérations et de l’informatique de Jägermeister Deutschland GmbH, dirigée par Alexander Turk, utilisait déjà Slack dans ses services, elle a prêté main-forte pour déployer cette plateforme au sein de toutes les équipes internationales.

« Désormais, il n’est plus possible d’oublier de mettre quelqu’un en copie dans vos e-mails, explique Andrea Ostheer. Les nouveaux collaborateurs peuvent par ailleurs se mettre au diapason plus rapidement lors de leur intégration. »

Avec Slack, la communication entre les équipes n’est plus cloisonnée. Les collaborateurs peuvent désormais s’échanger des informations et partager leurs expériences plus rapidement, et ce à l’échelle de l’entreprise.

« Lorsque l’équipe m’a présenté Slack, j’ai pris conscience que mon approche de la communication basée sur les e-mails était vraiment dépassée, et que je n’exploitais pas pleinement le potentiel de tous les nouveaux outils », explique Christopher Ratsch, membre du conseil d’administration de Jägermeister.

Peu de temps après le déploiement de Slack à toute l’entreprise, le système d’e-mails interne de Jägermeister est tombé en panne, mais les équipes ont pu continuer à travailler sur leurs appareils mobiles et personnels grâce à Slack.

Collaborateurs de Jägermeister au travail

Selon Andrea Ostheer et Christopher Ratsch, une communication ouverte et structurée dans des canaux ouverts est la condition sine qua non à une collaboration fructueuse chez Jägermeister. Voici quelques exemples des principaux canaux utilisés :

  • #status (état) : tous les matins, avant 9h30, les équipes font un récapitulatif rapide des projets en cours.
  • #int-all-coldbrew(brassage d’idées) : les équipes y présentent leur stratégie pour introduire de nouveaux produits. Les processus qui étaient auparavant lents et statiques via les e-mails deviennent rapides et dynamiques grâce à Slack. Les parties prenantes peuvent désormais communiquer et collaborer sur le lancement des produits.

Booster la réussite à l’international avec Slack

Pour lancer la marque sur de nouveaux marchés, Jägermeister collabore avec plusieurs distributeurs internationaux. Les produits Jägermeister sont par exemple distribués par Campari en Italie. Jägermeister a également établi des filiales en Allemagne, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en République tchèque et en Slovaquie.

Grâce à Slack, les équipes internationales peuvent enfin communiquer entre elles plus facilement. Slack leur permet de partager leurs informations et leurs expériences au-delà des fuseaux horaires et des limites géographiques des bureaux.

La volonté de Jägermeister de devenir la marque de spiritueux numéro un auprès des jeunes adultes a également motivé ce changement de culture. Pour atteindre cet objectif, Jägermeister a utilisé Slack pour communiquer et renforcer ses principales valeurs dans l’ensemble de la société :

  • Toujours penser au client
  • Produire des liqueurs de qualité exceptionnelle
  • Ne jamais cesser d’innover

« Je peux travailler de chez moi sans aucun problème. Il y a encore trois ans, cela n’aurait pas été possible. Nous n’utilisions pas d’ordinateurs portables et nous n’avions pas Slack à l’époque. Le travail se faisait au bureau. »

Andrea OstheerDirectrice de la communication, Mast-Jägermeister SE

Synchronisation des équipes en télétravail pendant l’épidémie de Covid-19

Le maintien d’une collaboration efficace a pris une nouvelle ampleur pendant la pandémie de coronavirus. Les équipes de Jägermeister, désormais en télétravail, utilisent le canal #best_of_homeoffice (le meilleur du télétravail) pour garder le contact. Les collaborateurs partagent même des vidéos de leurs journées types en télétravail.

« Je peux travailler de chez moi sans aucun problème, se réjouit Andrea Ostheer. Il y a encore trois ans, cela n’aurait pas été possible. Nous n’utilisions pas d’ordinateurs portables et nous n’avions pas Slack à l’époque. Le travail se faisait au bureau. J’imagine très facilement les difficultés que nous aurions rencontrées si nous avions encore la même approche aujourd’hui. »

La communication collaborative par canaux a ainsi révolutionné la manière de travailler des employés de Jägermeister, qui perpétuent la tradition de la marque tout en facilitant l’innovation.

Cet article vous a-t-il été utile ?

0/600

Parfait !

Merci beaucoup pour votre feedback !

Bien compris !

Merci pour vos commentaires.

Oups ! Nous rencontrons quelques difficultés. Veuillez réessayer plus tard.

Continuer la lecture

Transformation

Réinventer le travail et l’expérience collaborateur à l’ère du numérique

Le Future Forum lance l’indice d’expérience des collaborateurs en télétravail pour permettre aux entreprises de repenser le travail

Productivité

Comment être à son top en télétravail

Découvrez six façons concrètes de rester connecté (et d’apporter sa contribution) en travaillant de chez soi

Productivité

Favoriser la concentration au travail avec Nir Eyal

Quatre points-clés de l’auteur de best-seller sur la concentration au travail et comment créer une culture d’entreprise qui la favorise

Collaboration

Comment réduire les difficultés liées à l’expansion d’une entreprise

À mesure que votre entreprise grandit, veillez à ce que votre culture interne évolue en parallèle en appliquant ces précieux conseils