Collaboration

Décloisonner l’entreprise grâce à une organisation collaborative

Une organisation collaborative incite les salariés à partager leurs idées. Découvrez comment adopter cette méthode de management dans votre équipe.

Par l’équipe Slack19 mai 2021

Michael Lopp, vice-président de l’ingénierie des produits chez Slack, explique pourquoi il est important d’instaurer de la confiance et d’aider votre équipe à avancer en favorisant le libre échange d’idées.

Selon la récente étude Future of Work (« L’avenir du travail ») de Slack, 80 % des salariés aimeraient en savoir plus sur la façon dont les décisions sont prises dans leur entreprise. Pour 50 % des participants, la possibilité de « travailler de façon collaborative » est le principal composant d’un environnement de travail idéal. Pour renforcer la transparence, supprimer les silos et favoriser le libre échange des idées, vous devez avant tout cultiver la collaboration au sein de votre entreprise.

Le meilleur moyen d’y parvenir ? Adopter un management réellement collaboratif.

Qu’est-ce qu’une organisation collaborative ?

Adopter une organisation collaborative, c’est prendre conscience que personne n’a la réponse à chaque question, et que pour réussir, il faut faire preuve de plus d’ouverture en matière de management.

« L’organisation collaborative implique de comprendre qu’en tant que dirigeant, vous êtes souvent la personne la moins bien informée pour prendre les décisions les plus importantes », explique Michael Lopp, vice-président de l’ingénierie des produits chez Slack. « Vous devez apprendre à optimiser la quantité d’informations à votre disposition pour prendre de bonnes décisions, ou à déléguer la prise de décisions à un membre de votre équipe si vous estimez qu’il est mieux placé que vous pour s’en charger. »

À terme, opter pour une organisation collaborative permet de développer des relations solides entre les membres de l’équipe et contribue à instaurer une relation de confiance. Grâce à cette approche, tous les membres de votre entreprise, quel que soit leur poste, leur ancienneté ou leur expérience, peuvent se sentir entendus et reconnus au sein de votre structure.

 

Dans un management collaboratif, les dirigeants doivent analyser leurs équipes. La conversation est-elle équilibrée? Tous les points de vue sont-ils bien pris en compte ?

Michael Loppvice-président de l’ingénierie des produits chez Slack

Comment favoriser une organisation collaborative au travail

Dans une organisation collaborative, les équipes sont dynamisées. En effet, les collaborateurs sont responsabilisés dans leur mission, ce qui crée un environnement dans lequel les idées et l’innovation peuvent se développer librement. Elle permet de partager librement les idées, peu importe d’où elles viennent. Voici quelques conseils pour adopter un management collaboratif dans votre entreprise.

Reconnaître que chacun peut avoir une bonne idée

« Si certains collaborateurs ont l’impression de ne pas pouvoir proposer librement leurs idées, votre entreprise est perdante », affirme Ed Catmull, cofondateur de Pixar, dans son livre Creativity, Inc. « N’écartez pas les idées provenant de sources inattendues. L’inspiration est présente partout. »

Créez un environnement dans lequel tous les collaborateurs, des moins expérimentés jusqu’au dirigeants, se sentent libres de partager leurs idées, tout en sachant que celles-ci seront prises en compte et auront une chance d’être adoptées. Cela implique notamment d’aider les membres de l’équipe qui pourraient a priori avoir peur de s’exprimer à partager leurs idées.

« Lors d’une réunion du personnel, vous devez identifier les membres qui n’osent pas prendre la parole et leur demander : “Et vous, qu’en pensez-vous ?” », conseille Michael Lopp. « Dans une organisation collaborative, les dirigeants doivent analyser leurs équipes. La conversation est-elle équilibrée ? Tous les points de vue sont-ils bien pris en compte ? »

Michael Lopp explique en outre que les dirigeants collaboratifs doivent faire l’effort d’encourager les membres les plus discrets à s’exprimer, car leurs idées peuvent parfois donner naissance à de véritables avancées. « Souvent, les personnes les plus discrètes sont celles qui ont les idées les plus novatrices et les plus profondes », confie-t-il.

Savoir accepter et mettre en œuvre les suggestions

Être dirigeant, c’est savoir identifier les axes d’amélioration. Et justement, une organisation collaborative permet à votre équipe de reconnaître elle aussi ces axes d’amélioration.

« Votre équipe doit être capable de contester, de remettre en question les idées et de dire quand quelque chose ne fonctionne pas », explique Deano Roberts, vice-président de l’immobilier chez Slack.

Dans une organisation collaborative, dirigeants et responsables doivent écouter les remarques de leurs équipes, puis prendre des mesures en conséquence pour renforcer leur entreprise. Les employés doivent également sentir que les retours seront récompensés, et non condamnés.

« Chacun doit pouvoir communiquer avec tout le monde, à tous les niveaux, à tout moment, sans crainte d’être réprimandé », écrit Ed Catmull.

Les managers collaboratifs doivent également enseigner à leurs équipes les méthodes de communication les plus efficaces pour partager les remarques, suggestions et idées. Ils peuvent ensuite tenir compte de ces commentaires pour apporter des changements positifs au sein de l’entreprise. Cela aide les équipes à se sentir responsables des opérations quotidiennes de l’entreprise, en plus d’encourager la collaboration dans d’autres domaines.

Simplifier le processus de communication

La collaboration et la communication vont de pair avec des équipes performantes. Il est impossible de parvenir à une organisation collaborative s’il y a des obstacles à la communication entre les individus, les équipes, la direction et les cadres supérieurs.

Pour que votre organisation collaborative fonctionne, vous devez fournir à vos équipes des outils de communication qui leur permettront de partager leurs idées, de collaborer sur des projets et de donner leur avis sur les questions organisationnelles importantes. En outre, c’est à vous de leur présenter les différents styles de communication à utiliser pour collaborer avec les différents domaines d’activité.

L’organisation collaborative : une question de confiance

« La confiance ne s’acquiert pas en un clin d’œil », confie Michael Lopp. « Il faut du temps pour qu’elle s’installe. Même si vous faites tout ce qu’il faut et si vous définissez de bons objectifs, vous devez rester cohérent dans la manière dont vous traitez votre équipe et dont vous travaillez avec elle pendant des mois, voire des années, pour instaurer un climat de confiance. »

En suivant ces étapes pour aider les collaborateurs de votre entreprise à se responsabiliser, vous encouragerez la confiance et la collaboration, ce qui contribuera à la réussite de votre structure.

Cet article vous a-t-il été utile ?

0/600

Parfait !

Merci beaucoup pour votre feedback !

Bien compris !

Merci pour vos commentaires.

Oups ! Nous rencontrons quelques difficultés. Veuillez réessayer plus tard.

Continuer la lecture

Actualités

Cadres et non-cadres : le grand décalage

Une nouvelle étude du Future Forum Pulse révèle que la perception de la vie de bureau n’est pas la même chez les dirigeants

Collaboration

Repenser le travail de demain : la transformation du monde professionnel rebat les cartes

Dans le monde d’après la pandémie, il est temps pour les entreprises de saisir de nouvelles opportunités et de se réinventer

Transformation

À quoi ressemble une entreprise agile ?

Dans le monde du travail, l’agilité est cruciale pour rester opérationnel face à la pandémie. Mais comment devenir une entreprise agile ?

Collaboration

Pourquoi instaurer une vraie culture d’entreprise ?