Collaboration

Le « best-of-breed », solution logicielle d’avenir en entreprise

Les dirigeants de Box, Okta, Slack et Zoom pensent tous que la personnalisation des solutions logicielles est la clé de l’efficacité au travail.

Auteur : Lauren Johnson8 octobre 2020

Il est temps de renouveler votre collection de fonds d’écran Zoom ! Selon les chercheurs, les applications dites « best-of-breed » resteront dans le paysage après la crise sanitaire.

Une approche logicielle best-of-breed consiste à choisir les outils les mieux adaptés à ses besoins, plutôt que d’adopter une suite logicielle « tout-intégré » issue d’un seul prestataire. Lors de l’édition 2020 de l’événement Slack Frontiers, les dirigeants de Box, Okta, Slack et Zoom ont abordé les nombreuses raisons qui poussent les entreprises à s’éloigner des solutions globales pour se tourner vers des produits spécialisés, réputés et performants.

La discussion a mis en évidence quatre thèmes clés :

  • La sécurité
  • L’interopérabilité
  • La productivité
  • L’expérience utilisateur

Selon les spécialistes, voici en quoi consistera le travail de demain.

Le best-of-breed permet de travailler à distance de façon sécurisée

Certes, la crise sanitaire a obligé les entreprises à adopter le télétravail à temps plein, mais les salariés se connectaient déjà à distance depuis longtemps (depuis la maison, à l’hôtel, au café…). Selon Simon Thorpe, directeur senior de la veille concurrentielle chez Okta, nous vivons dans un environnement « Zero Trust » (confiance zéro). Chaque responsable informatique doit donc choisir des solutions permettant aux salariés et aux parties prenantes de se connecter de manière sécurisée à leurs plateformes et outils logiciels. Cela peut être au bureau sur un ordinateur portable d’entreprise, mais aussi dans un avion, sur son ordinateur personnel, pour traiter ses e-mails par exemple.

Simon Thorpe souligne également que les outils best-of-breed sont conçus précisément pour régler les problèmes de sécurité liés au télétravail. « Nous assistons à une dégradation des réseaux d’entreprises en tant que périmètres sécurisés », affirme-t-il. « La crise sanitaire a provoqué le passage soudain au télétravail, ce qui n’a fait qu’accélérer la volonté de migration des services sur le cloud. Contrairement aux anciennes technologies qui ont été les piliers de l’informatique des 20 dernières années, les logiciels spécialisés ont été conçus pour être déployés très rapidement et évoluer facilement. »

Simon Thorpe, directeur senior de la veille concurrentielle chez Okta

« Nous assistons à une dégradation des réseaux d’entreprises en tant que périmètres sécurisés. La crise sanitaire a ensuite provoqué le passage soudain au télétravail, ce qui n’a fait qu’accélérer la volonté de migration des services sur le cloud. »

Simon ThorpeDirecteur senior de la veille concurrentielle, Okta

Simon Thorpe a poussé la réflexion plus avant. Il a expliqué en quoi la technologie d’Okta permet de sécuriser les données de ses clients, où qu’ils soient. Il ajoute : « Chez Okta, nous utilisons l’OpenID Connect du Security assertion markup language (SAML) et d’autres normes pour fournir de manière sécurisée un accès régulier et une authentification unique pour plusieurs applications depuis un seul et même endroit. » « Grâce à ces normes, Zoom, Box et les autres applications spécialisées sont très simples à déployer en matière de sécurité. »

La spécialisation a été conçue pour le cloud

« L’ancien écosystème n’est absolument pas adapté au nouvel écosystème de cloud », a déclaré Rafael Perez, expert en développement de produits chez Box. Selon lui, lorsque les entreprises à l’origine d’anciens systèmes et services adaptent leurs produits au cloud, elles se concentrent principalement sur les moyens les plus rapides et les plus faciles de passer au cloud.

« Certaines entreprises ont des milliers d’administrateurs. Les solutions best-of-breed récupèrent beaucoup de ces ressources et de ces coûts pour offrir un meilleur service aux salariés et aux clients. »

Rafael PerezExpert en développement de produits, Box

« Mais le produit est seulement la partie émergée de l’iceberg », ajoute-t-il. « La partie immergée est beaucoup plus conséquente : administration, gouvernance, intégrations, accessibilité de l’API et formations spécialisées que les utilisateurs doivent suivre. Bien souvent, les solutions proposées sont en fait une sorte de bricolage qui affecte l’expérience utilisateur. »

« Prenons l’exemple de OneDrive. Microsoft présente ce produit comme un espace illimité de stockage pour ses utilisateurs, avec tout de même une limite de 25 téraoctets. Une fois cette limite atteinte, il faut créer un espace distinct pour enregistrer votre contenu. Ceci est dû en grande partie à l’architecture initiale sur laquelle ce service a été construit. Tandis que chez Box, nous offrons à nos clients une gestion des contenus fluide, à l’échelle de pétaoctet, à travers tous nos services. »

Les solutions best-of-breed renforcent la productivité

Les logiciels best-of-breed sont intégrés aux outils des entreprises déjà en place, ce qui facilite le partage d’informations. Slack est une plateforme de messagerie par canaux qui regroupe au même endroit les applications les plus utilisées en entreprise, ce qui facilite le partage d’informations. Les équipes n’ont plus à chercher les messages et les informations à divers endroits. Cela leur laisse plus de temps pour se concentrer sur les tâches importantes.

Du côté des équipes informatiques, les solutions spécialisées permettent aux administrateurs de gagner du temps. « Certains de nos clients ont constaté un énorme gain de productivité. Ils ont pu libérer des ressources qui auraient été mobilisées pour gérer plusieurs systèmes », a déclaré Rafael Perez. « Certaines entreprises ont des milliers d’administrateurs. Les solutions best-of-breed récupèrent beaucoup de ces ressources et de ces coûts pour offrir un meilleur service aux salariés et aux clients. »

Les équipes ont déjà adopté les logiciels best-of-breed

Zoom a été essentiel pour aider les entreprises à passer au télétravail à temps complet. Mila Ferrell, chef de produit chez Zoom, explique que les solutions best-of-breed sont souvent très efficaces car elles sont déjà largement utilisées par les salariés dans la sphère privée.

« Bien souvent, les solutions best-of-breed sont adoptées de manière ascendante », ajoute-t-elle. « Ce sont les utilisateurs qui amènent ces solutions aux entreprises. Maintenant que tous les actifs sont en télétravail, ils ont la même exigence de qualité pour leurs applications professionnelles et personnelles. Ils demandent eux-mêmes aux administrateurs informatiques de développer certaines applications en entreprise. Un schéma à l’inverse d’une approche traditionnelle descendante, où le responsable informatique choisit les outils à utiliser. »

Mila Ferrell, chef de produit chez Zoom

« Maintenant que tous les actifs sont en télétravail, ils ont la même exigence de qualité pour leurs applications professionnelles et personnelles. »

Mila FerrellChef de produit, Zoom

Andy Pflaum, directeur de plateforme chez Slack, rejoint cette idée. « Peu importe le prix, et même si c’est gratuit, il est inutile de déployer un outil dont vos utilisateurs ne veulent pas et qu’ils n’utiliseront pas ou très peu », déclare-t-il. « Toutes les solutions présentées ici sont des outils que les entreprises et les équipes adorent utiliser. »

Cet article vous a-t-il été utile ?

0/600

Parfait !

Merci beaucoup pour votre feedback !

Bien compris !

Merci pour vos commentaires.

Oups ! Nous rencontrons quelques difficultés. Veuillez réessayer plus tard.

Continuer la lecture

Collaboration

ManoMano et Voodoo : préserver sa culture à distance avec Slack

Deux pépites de la tech française expliquent comment Slack leur permet de rester agiles et de développer leur culture d’entreprise à distance

Productivité

Gymshark abandonne les e-mails et mise sur Slack

Découvrez comment cette entreprise à 1,2 milliard d’euros utilise Slack pour encourager l’engagement et la productivité de ses collaborateurs, qu’ils travaillent à la maison ou au bureau

Collaboration

Meilleurtaux.com : moins d’e-mails, moins d’incidents et plus d’efficacité avec Slack

La marketplace française s’appuie sur la messagerie par canaux pour piloter son centre d’appel, gérer les incidents et fluidifier ses communications

Actualités

Slack France fête son premier anniversaire

Slack fête le premier anniversaire de ses bureaux français. Retour sur une année particulière, marquée par une profonde transformation du travail.