management de projet
Productivité

Qu’est ce que le management de projet ?

Le management de projet est une approche permettant la réussite des projets dans les délais appropriés et garantie l'épanouissement des collaborateurs

Par l’équipe Slack24 novembre 2022

Qu’est-ce que le management de projet ?

Le management de projet est incontournable si vous désirez pleinement satisfaire vos clients. Pour créer et livrer des produits ou services qualitatifs et innovants, il est indispensable de déployer des stratégies adaptées. C’est là qu’intervient le management de projet : il va donner corps au projet et atteindre l’ensemble des objectifs fixés. Toutefois, il est évident que, pour réussir, il faut suivre les bonnes pratiques, choisir les bons outils et réussir à fédérer les énergies autour d’un but commun.

Quels sont les fondamentaux du management de projet ?

Le management de projet désigne l’ensemble des techniques, outils et méthodes mis en œuvre pour planifier et exécuter des actions dans le but d’atteindre un objectif. Ce dernier vise le plus souvent à concevoir un produit ou un service. Temporaire, borné par un début, un milieu et une fin, le projet doit être préparé et réalisé avec soin pour que la demande fixée par le client soit pleinement satisfaite.

Différentes parties prenantes sont directement concernées par cette initiative, à savoir : le client, le chef de projet, les collaborateurs et les partenaires. L’harmonie entre tous ces acteurs va influer fortement sur la réussite des actions réalisées.

Certains points sont indissociables d’un management de projet performant :

  • Le travail d’équipe ;
  • Une excellente communication ;
  • Une bonne gestion des tâches ;
  • L’utilisation d’outils dédiés ;
  • Une compréhension du besoin client.

En outre, tous ces points s’intègrent dans une suite d’étapes qui doivent être suivies avec rigueur si vous souhaitez atteindre les objectifs fixés tout en respectant scrupuleusement les conditions initiales.

Quelle est la différence entre management et gestion de projet ?

Le terme gestion est tout simplement la traduction en français du terme anglais management. Pour cette raison, management et gestion de projet recouvrent des réalités relativement similaires. Dans les deux cas, l’objectif est d’utiliser des outils et des méthodes pour atteindre des objectifs précis.

La différence entre les deux se situe au niveau de la portée. En effet, si la gestion de projet intègre des éléments de planification des opérations, de gestion du budget ou de gestion des risques, le management de projet va bien plus loin.

Ce management comprend deux éléments distincts :

  • La gestion de projet : Utiliser des méthodes et des outils spécifiques pour agir sur des éléments très concrets (planning, ressources financières, etc.) ;
  • La direction de projet : Celle-ci est l’adaptation des moyens humains aux objectifs fixés. Il s’agit donc de prendre en compte des éléments relationnels tels que la cohésion ou la coordination des équipes.

Ainsi, le management de projet intègre l’élément humain. La distinction est donc fondamentale, car les compétences techniques de l’encadrement ne suffisent plus au sein du management de projet. Au contraire, il est nécessaire d’ajouter des compétences très spécifiques telles que la gestion, la psychologie du travail ou la sociologie des organisations.

Le management collaboratif est aussi un bon exemple de la manière dont le management de projet intègre l’intelligence collective pour accroître à la fois l’engagement des collaborateurs et l’efficacité des équipes.

Quoi qu’il en soit, les expressions management de projet et gestion de projet ne s’opposent pas. Il est évident que pour atteindre les objectifs de l’entreprise, il est indispensable de prendre en compte à la fois les conditions techniques et matérielles de la réussite ainsi que les éléments humains.

Quels sont les 3 piliers de la gestion de projet ?

La gestion de projet est un processus délicat. En effet, le chef de projet doit sans cesse prendre en compte des contraintes incontournables pour atteindre ses objectifs. Ainsi, les trois piliers, qui sont aussi trois problématiques clés, doivent être solidement évalués pour espérer clore le projet dans les meilleures conditions.

Le facteur temps

La première chose à prendre en compte est le temps. Matérialisée par les délais à respecter, la question du temps est présente tout au long du projet. Différents facteurs influent sur les délais, dont les contraintes commerciales, les contraintes réglementaires ou bien encore les contraintes contractuelles.

Un management des équipes va permettre d’évaluer si les ressources humaines sont suffisantes pour réaliser l’ensemble des tâches. Si les ressources disponibles ne répondent pas aux besoins du projet en termes de quantité ou de qualité, il peut être opportun de recruter des profils experts ou de proposer une session de formation.

Chaque collaborateur doit trouver sa place au sein de l’initiative et le manager de projet doit se demander quel collaborateur doit réaliser quelle tâche, quand et comment. De cette manière, il est possible de mettre en place des méthodes de suivi de projet et d’analyse pour assurer une gestion de tâches pertinente.

Les spécifications techniques

Au-delà des simples dates à respecter, il est nécessaire de se poser la question de la portée du projet. Quelles sont les délimitations techniques du projet ? Quels sont les outils de gestion de projet et les technologies à utiliser pour le réaliser ? Toutes ces questions doivent obtenir une réponse complète et opérationnelle.

L’information transmise par le client permet alors d’évaluer si la qualité des produits ou services réalisés lors du projet répond bien aux spécifications attendues.

Notons aussi que l’utilisation temporaire d’outils de gestion d’entreprise ou logiciels spécialisés peut participer à répondre aux spécifications du cahier des charges.

Les ressources disponibles

Ces ressources sont principalement les ressources financières. Pour que le projet soit rentable et assurer un retour sur investissement optimal, le coût doit être évalué en amont et surveillé à chaque étape du projet.

Bien entendu, ce pilier va de pair avec le facteur temps. En effet, tout dépassement de délai peut entraîner des surcoûts importants.

Les trois piliers sont liés et interdépendants. Pour cette raison, une communication interne fluide entre tous les acteurs concernés est nécessaire pour garantir la performance.

Quelles sont les phases de la gestion de projet ?

Une gestion de projet optimale repose sur la mise en place de différentes phases. Au nombre de cinq, elles permettent de cadrer l’ensemble des processus. Ainsi, vous ne risquez pas de perdre du temps ou de gaspiller des ressources financières.

La préparation

En premier lieu, il est nécessaire de bien préparer le projet en amont. Cela permet d’identifier les parties prenantes et définir les grandes lignes du projet. En établissant une liste d’objectifs clairs, votre équipe va être en mesure de définir quelles sont les stratégies les plus pertinentes à mettre en œuvre pour atteindre l’objectif fixé.

Lors des réunions préparatoires, certains points doivent nécessairement être débattus et discutés en détail :

  • L’objectif et les bénéfices attendus ;
  • La portée du projet ;
  • Les technologies utilisées ;
  • Les risques ;
  • L’ensemble des délivrables du projet.

Étudier tous ces points est incontournable pour savoir si le projet est faisable. De plus, la phase de préparation pose des bases solides pour les phases suivantes.

La planification

La seconde phase est celle de la planification. Elle permet dedéfinir de manière plus précise le contenu du projet et ses contraintes. C’est notamment lors de cette étape que vous pouvez délimiter le projet. Les délais à respecter, les contraintes financières et les ressources humaines sont alors soigneusement évalués.

Pour créer un plan de projet efficace, différentes techniques peuvent être mises à profit. Nous pouvons notamment citer les objectifs SMART. Selon cette approche, chaque objectif de la feuille de route doit être :

  • Spécifique ;
  • Mesurable ;
  • Atteignable ;
  • Réaliste ;
  • Temporellement défini.

La planification va ainsi intégrer les ressources humaines et financières pour réaliser les tâches nécessaires pour atteindre ces objectifs.

La mise en œuvre

Une fois que les bases sont posées, vous pouvez passer à la réalisation du plan. L’ensemble des tâches est distribué aux collaborateurs concernés. Un logiciel de gestion de projet en ligne est alors une solution idéale pour suivre l’avancée de chaque sous-étape.

Des outils digitaux sont en outre intéressants si vous optez pour une gestion de projet agile. Ce type de stratégie repose sur la collaboration et la communication entre les équipes et le client. À chaque retour et chaque itération, le produit ou service s’améliore jusqu’à atteindre le résultat exigé.

Dans tous les cas, la communication lors de cette phase est une condition sine qua non de la réussite du projet. Communication entre les collaborateurs, entre les équipes, mais aussi entre l’entreprise et le client.

Le suivi de la performance

En cours de projet, il est nécessaire de déployer des solutions de suivi de performance. Des logiciels adaptés permettent ainsi de suivre des KPIs ou indicateurs de performance pertinents.

L’usage de tels outils est très intéressant pour vérifier en permanence les éléments suivants :

  • Le ROI, ou retour sur investissement ;
  • L’indice de performance des coûts ;
  • Le coût réel ;
  • La valeur planifiée et la valeur acquise ;
  • La performance des collaborateurs.

Ce suivi précis est incontournable pour s’assurer que les délais et les coûts sont respectés. Il s’agit de points essentiels pour garantir la rentabilité et l’efficacité des projets.

La clôture du projet

La dernière étape est celle de la clôture. Le service ou produit est remis au client et un bilan est réalisé. Ce dernier est très important pour identifier les faiblesses du projet et les points à améliorer. Chacun peut alors donner son ressenti et émettre des idées pour accroître l’efficacité des équipes.

Vous pouvez aussi envoyer des questionnaires de satisfaction à vos clients. Il s’agit de précieuses sources d’informations permettant d’optimiser sans cesse vos processus.

Cet article vous a-t-il été utile ?

0/600

Parfait !

Merci beaucoup pour votre feedback !

Bien compris !

Merci pour vos commentaires.

Oups ! Nous rencontrons quelques difficultés. Veuillez réessayer plus tard.

Continuer la lecture

Productivité

Quelles étapes suivre pour une gestion de projet réussie ?

Les étapes de la gestion de projet permettent d’optimiser les ressources financières, humaines et techniques afin d'améliorer le ROI des projets.

Productivité

Quel logiciel choisir pour une meilleure gestion client ?

L’utilisation d’un logiciel de gestion client est idéale pour optimiser et rentabiliser vos processus, gagner du temps et satisfaire votre clientèle.

Collaboration

Méthodes, conseils et principes clés de la gestion de projet agile

La gestion de travail agile est idéale pour repenser l’organisation des tâches et gagner en flexibilité et en efficacité dans le cadre de vos projets.

Collaboration

Comprendre et réussir sa gestion client

La gestion client assure la pérennité de votre entreprise en maximisant la satisfaction client et la fidélisation de la clientèle à long terme