Déployer Slack en utilisant Microsoft Installer

Slack met deux packages Microsoft Installer (MSI) à la disposition des administrateurs informatiques afin d’installer Slack pour Windows pour plusieurs utilisateurs ou plusieurs ordinateurs. Ces packages prennent en charge toutes les commandes msiexec et leur utilisation est recommandée pour les clients qui doivent déployer Slack sur des centaines ou des milliers d’ordinateurs. Si ce cas de figure ne vous concerne pas, veuillez simplement télécharger l’application pour ordinateur.

Les deux packages Microsoft Installer sont foncièrement différents en ce qui concerne le déploiement et la mise à jour. Nous vous recommandons de lire attentivement ce qui suit avant de faire votre choix.

👩‍💻 Microsoft Installer pour un déploiement par utilisateur

Avec le MSI pour un déploiement par utilisateur, le programme d’installation de Slack est ajouté sur un serveur de terminaux avant l’installation individuelle de Slack pour Windows. Le programme d’installation de Slack n’ajoutera Slack pour Windows que si l’installation n’a jamais eu lieu pour l’utilisateur actuellement connecté à ce serveur.

À qui ce type de déploiement est-il conseillé :

Cette méthode s’adresse tout particulièrement aux entreprises dont les employés travaillent sur leur propre ordinateur ou appareil et mettent à jour Slack automatiquement.

À qui ce type de déploiement est-il déconseillé :

Pour les entreprises qui doivent impérativement contrôler la version de Slack qu’elles utilisent ou dans lesquelles un grand nombre d’employés utilisent la même machine (un serveur de terminaux, par exemple), il est plutôt recommandé d’utiliser le MSI pour une installation sur un serveur de terminaux.

Points importants

  • Slack pour Windows sera installé sur %LOCALAPPDATA%. Notez que le programme d’installation Slack est installé au niveau du serveur, ce qui n’est pas le cas de l’application Slack pour Windows.
  • Chaque membre est responsable de la version de Slack qu’il utilise.
  • Les mises à jour automatiques sont téléchargées et installées individuellement pour chaque membre.
  • Aucune opération de maintenance n’est requise : la sécurité et les mises à jour Slack sont automatiques.
  • Contrairement à l’application standard pour Windows, cette version de Slack ne se lance pas automatiquement au démarrage.
  • La désinstallation du programme d’installation MSI ne supprime pas l’application Slack des comptes d’utilisateur.
  • Slack est installé lorsque l’utilisateur se connecte.


Utiliser le programme d’installation

  1. Installez le package Microsoft Installer :

    Télécharger MSI Installer 64 bits pour le déploiement par utilisateur

  2. Déconnectez-vous de votre compte d’utilisateur Windows.
  3. Reconnectez-vous à votre compte d’utilisateur Windows.
  4. L’icône de l’application Slack apparaît sur le Bureau et dans le menu Démarrer.

Remarque : vous recherchez une version 32 bits ? Utilisez MSI Installer 32 bits pour l’installation sur un serveur de terminaux.

👨‍🔧 Microsoft Installer pour une installation au niveau d’un serveur de terminaux

Avec le MSI pour un déploiement par installation unique, Slack pour Windows est installé au niveau du serveur de terminaux (dans Program Files ou à l’emplacement de votre choix). Grâce à sa capacité multiclient, Slack pour Windows peut être utilisé par plusieurs utilisateurs sur un même serveur de terminaux, les profils étant conservés séparément dans %ROAMINGAPPDATA%. Avec cette méthode, Slack n’est pas mis à jour de façon automatique.

À qui ce type de déploiement est-il conseillé :

Cette méthode est idéale pour les entreprises qui doivent impérativement contrôler la version de Slack qu’elles utilisent et dans lesquelles plusieurs employés utilisent la même machine (des serveurs de terminaux par exemple).

À qui ce type de déploiement est-il déconseillé :

Les entreprises dont les employés utilisent leur propre ordinateur avec une mise à jour automatique de Slack doivent utiliser Microsoft Installer pour un déploiement par utilisateur.

Points importants

  • Une installation unique sur un serveur de terminaux permet de réduire le nombre de disques durs requis.
  • Toutes les données relatives aux utilisateurs (préférences, journaux, informations sur les espaces de travail) sont stockées dans %ROAMINGAPPDATA%
  • Les équipes doivent régulièrement vérifier que la version installée de Slack pour Windows est la plus récente.
  • Une maintenance informatique est requise pour que la sécurité et les mises à jour de Slack soient assurées.


Utiliser le programme d’installation

  1. Installez le package Microsoft Installer :

    Télécharger MSI Installer 32 bits pour l’installation sur un serveur de terminaux

    Télécharger MSI Installer 64 bits pour l’installation sur un serveur de terminaux

  2. Lancez le programme d’installation et suivez les instructions.
  3. L’icône de l’application Slack apparaît dans le menu Démarrer.


Toujours utiliser la dernière version de Slack

Il est important que les dernières versions soient régulièrement installées, car elles permettent aux utilisateurs de profiter des nouvelles fonctionnalités et des correctifs. Dans le cas d’une installation au niveau du serveur de terminaux, les mises à jour de Slack ne se font pas de manière automatique. Pour vous permettre de toujours utiliser la version de Slack la plus récente, nous avons créé un flux RSS qui vous envoie une notification en cas de mise à jour de l’application Slack pour ordinateur Windows : https://slack.com/release-notes/windows/rss.

💡 Découvrez comment ajouter des flux RSS à votre flux de travail Slack.


Gérer les installations

Résolution des problèmes

Nous avons installé la version 64 bits du MSI, cependant les fichiers du programme et les entrées du registre ont été enregistrés dans les emplacements 32 bits de notre système 64 bits. Que s’est-il passé ?

Jusqu’à la version 3.3.8 de l’application pour ordinateur de Slack, les packages MSI étaient compilés en 32 bits alors même que leur charge utile (Slack pour Windows) fonctionnait en 64 bits. Cependant, nous avons pris conscience de cette incohérence : à partir de la version 3.4.0, les deux outils MSI sont conçus pour installer des packages en 64 bits.

 

Nous avons installé le déploiement par utilisateur de MSI. Cependant, sur certaines machines, Slack ne s’installe pas pour tout ou partie des utilisateurs. Pourquoi ?

L’outil de déploiement pour Slack n’installera pas le logiciel s’il détecte que l’utilisateur a déjà réalisé une installation par le passé. Pour cela, l’outil de déploiement cherchera à déterminer si l’un des dossiers suivants existe déjà : %APPDATA%\slack ou %PROGRAMDATA%\slack. Bien que ce second chemin d’installation soit rare, sa présence affecterait tous les utilisateurs du système. 

 

Nous avons installé le déploiement par utilisateur de MSI. Pourquoi apparaît-il en tant que programme d’installation au niveau du serveur de terminaux dans la section Applications et fonctionnalités ?

Le déploiement par utilisateur de MSI fut nommé « programme d’installation au niveau du serveur de terminaux » bien avant que notre programme d’installation remplissant réellement cette fonction ne voie le jour. Malheureusement, ce nom n’a depuis pas été modifié dans le package. À compter de la version 3.4.0, le bon nom s’affichera dans la section Applications et fonctionnalités.

 

Nous utilisons le déploiement par utilisateur de MSI. Devons-nous mettre à jour l’outil de déploiement pour Slack même si Slack se met à jour de façon automatique ?

  • Pour les utilisateurs existants : cela n’est pas nécessaire, car l’application Slack se met automatiquement à jour. 
  • Pour les nouveaux utilisateurs : le programme installera la version de l’application qui est fournie avec l’outil de déploiement MSI. La version en question sera automatiquement mise à jour lors de son lancement, cependant l’utilisateur devra relancer l’application ou redémarrer son ordinateur pour que ces modifications soient prises en compte. Par ailleurs, il est vivement conseillé de faire en sorte que la version de l’outil de déploiement reste à jour.


Désinstallation

Nous avons désinstallé le déploiement par utilisateur de MSI. Cependant, Slack est toujours installé chez tous nos utilisateurs. Pourquoi ?

Lorsque vous désinstallez le package MSI, seul l’outil de déploiement est supprimé, ce qui signifie que Slack ne sera plus installé lorsqu’un nouvel utilisateur se connecte. Cependant, les utilisateurs disposant déjà de l’application Slack via l’outil de déploiement devront la désinstaller manuellement.

Ce processus de désinstallation peut être automatisé en lançant la commande "%LOCALAPPDATA%\slack\Update.exe" --uninstall -s dans le contexte des utilisateurs, p. ex. durant le script de connexion. Si votre machine héberge plusieurs utilisateurs (p. ex. s’il s’agit d’un serveur de terminal), nous vous conseillons d’utiliser notre package MSI pour serveur de terminaux, qui désinstallera automatiquement Slack chez tous les utilisateurs. 

 

Après avoir installé le package MSI le plus récent, les versions antérieures continuent à s’afficher. Cela signifie-t-il que plusieurs versions de Slack sont désormais installées ?

Non. Bien qu’il soit possible que la liste Applications et fonctionnalités comprenne plusieurs versions de Slack, seuls les fichiers binaires de la dernière version sont installés. À compter de la version 3.4.0, le processus d’installation se chargera de désinstaller les versions de Slack plus anciennes. Cependant, ces versions antérieures continueront de s’afficher dans la liste Applications et fonctionnalités.

 

Lors de la désinstallation ou de la mise à jour silencieuse de MSI au niveau d’un serveur de terminaux, pourquoi les machines redémarrent-elles ?

Nous avons ajouté une fonction de mise à jour à notre MSI lorsque la version 3.4.0 a été publiée. Elle désinstalle les versions antérieures du MSI lorsque vous évoluez vers une version plus récente. Si un administrateur déclenche une mise à jour ou une désinstallation silencieuse alors qu’un utilisateur connecté utilise Slack, les fichiers d’installation seront verrouillés et ne pourront pas être supprimés. Dans ce cas, le moteur du MSI Installer organisera les modifications et déclenchera le redémarrage de l’ordinateur pour appliquer les modifications. Pour éviter tout redémarrage inattendu pendant une installation silencieuse, ajoutez /norestart dans la ligne de commande de votre installation comme suit : msiexec /i “slack-standalone-x.x.x.msi” /qn /norestart.