L’ouverture sur le lieu de travail
Transformation

Anticiper l’avenir du travail et privilégier l’ouverture dans l’entreprise

Il est impossible d’ignorer les avantages d’une culture ascendante et de collaborateurs mieux équipés. Aujourd’hui, les e-mails ne suffisent plus.

Par l’équipe Slack8 mars 2021

Il s’agit du troisième volet d’une exploration en cinq parties sur l’évolution de nos méthodes de travail, les raisons de ces changements, et la manière dont les équipes et les dirigeants peuvent y répondre. Nous espérons qu’il fera naître de nouvelles idées au sein de votre entreprise, et nous vous invitons à les partager sur le compte Twitter de Slack (@SlackHQ).

Dans la majorité des pays, le travail moderne est né d’une culture hiérarchique historiquement descendante, héritée de la révolution industrielle :

  • Les décisions étaient prises par les collaborateurs les plus hauts placés, sans consultation.
  • Les informations étaient étroitement contrôlées et communiquées avec vigilance. Les collaborateurs n’avaient pas besoin de comprendre leur contexte de travail pour effectuer leurs tâches, très spécialisées.
  • Pour intégrer les nouvelles recrues, des méthodes coûteuses étaient déployées, comme les réunions ou les appels téléphoniques.

La communication par e-mail découlait naturellement de cette structure hiérarchique du travail, qu’elle perpétuait. Les messages individuels, compartimentés et hiérarchisés par leurs auteurs, permettaient de contrôler la circulation de l’information et de maintenir les effectifs loin de la prise de décision.

Aujourd’hui, nous assistons à l’émergence d’une culture ascendante du travail dans de nombreux pays, et la crise sanitaire a accéléré cette tendance. L’ouverture y est un principe de base, car les décisions du quotidien sont prises au sein d’espaces publics. Et dans ce cadre, les e-mails sont rarement l’outil de communication privilégié.

Cette culture d’ouverture est essentiellement motivée par la volonté d’offrir une expérience client de qualité. Si un collaborateur doit passer par cinq niveaux de validation pour obtenir le remboursement d’un client, par exemple, il y a de fortes chances que ce client aille voir ailleurs dès qu’il en aura l’occasion. HubSpot est un exemple connu d’entreprise avec une culture ouverte, transparente et efficace, motivée par la volonté de mieux satisfaire les clients.

Jeetu Mahtani, vice-président aux opérations internationales, HubSpot

« Pour optimiser la culture d’entreprise, je dois m’assurer que nous privilégions toujours la transparence et l’autonomie au sein de nos équipes distribuées dans le monde entier. »

Jeetu MahtaniVice-président aux opérations internationales, HubSpot

Parcourez ici l’intégralité du guide Anticiper l’avenir du travail.

L’entreprise de demain : ouverture et transparence

La culture d’entreprise tend inévitablement vers davantage d’inclusion et d’autonomie pour les collaborateurs. Les résultats obtenus sont très positifs :

  • Des décisions éclairées prises par des collaborateurs mieux informés.
  • Des collaborateurs plus investis, qui s’identifient à la mission de l’entreprise.
  • Une meilleure coordination entre les équipes, car chacun comprend la stratégie de l’entreprise et les priorités des autres équipes.
  • La capacité à s’adapter plus rapidement aux changements du marché ou aux demandes des clients.
  • Une intégration plus efficace et moins coûteuse des nouveaux arrivants, car les conversations et informations utiles sont déjà toutes disponibles au même endroit.
  • Une collaboration entre les entreprises renforcée plutôt qu’une approche compartimentée des données, des connaissances et des processus, qui entrave l’efficacité et la réactivité des collaborateurs.

Le management traditionnel basé sur le contrôle hiérarchique ne va pas disparaître, et s’avère parfois essentiel dans certains secteurs, comme le forage pétrolier en mer. Mais même dans de tels secteurs, la transition vers davantage d’ouverture s’accélère.

Gagnez en efficacité grâce à Slack Connect

L’essor de l’entreprise en réseau, où la valeur est générée par des écosystèmes et non par des entités individuelles, a rendu nécessaire une collaboration sécurisée avec les partenaires, les clients, les fournisseurs et les groupes de clients. Slack Connect représente un moyen d’atteindre aisément cet objectif : il a déjà été adopté par 52 000 entreprises à travers le monde, et ce nombre ne cesse d’augmenter.

Pour ces entreprises, nous pouvons citer quelques chiffres marquants :

  • Des cycles de négociation 4 fois plus courts pour une équipe commerciale
  • Une réduction de 64 % de tickets en attente pour une équipe d’assistance à la clientèle
  • Une acquisition d’entreprises 2 fois plus rapide pour une équipe de développement commercial

La plateforme de paiement en ligne Stripe a adopté Slack Connect très tôt, puis a renforcé son utilisation pendant la crise sanitaire. Non seulement l’équipe commerciale est en mesure de gagner des clients plus rapidement, mais elle crée également un processus commercial « propre à Stripe », qui consiste à développer des relations fortes avec ses prospects avant, pendant et après la signature d’un contrat. Découvrez ici comment Stripe s’est développé grâce à Slack Connect.

Andrew Walsh, PDG, Iress

« Si vous souhaitez rester au contact de vos collaborateurs, réagir plus rapidement et renforcer leur investissement au travail, ouvrez les communications et libérez-vous des e-mails. »

Andrew WalshPDG, Iress

 

Prochain impératif : repensez les processus traditionnels

Comme le montre notre étude Slack sur l’État du travail, les dirigeants ne sont plus les seuls à avoir une vision d’ensemble de l’entreprise. Cette étude met en lumière la corrélation directe entre la communication régulière de la stratégie de l’entreprise et l’évaluation positive des collaborateurs sur les points suivants : avancement de carrière, collaboration, communication, utilisation efficace de la technologie, productivité, bien-être au travail, formation, équilibre vie professionnelle-vie personnelle, culture d’entreprise, ouverture à la critique.

Dans de nombreuses entreprises qui suscitent l’admiration, les dirigeants n’ont pas le sentiment que les collaborateurs travaillent pour eux. Ils travaillent pour l’équipe. Le mouvement « Servant Leadership » lancé par Robert K. Greenleaf et le livre « Leaders Eat Last » de Simon Sinek illustrent tous les deux cette notion.

Pour vous mettre au service de vos collaborateurs, vous devez commencer par leur fournir les informations dont ils ont besoin pour accomplir leurs tâches, et créer un environnement ouvert qui favorise le partage des connaissances.

Katie Burke, directrice des ressources humaines, HubSpot

« Nous avons volontairement supprimé les barrières physiques entre l’équipe dirigeante et les collaborateurs. Vous pouvez donc facilement contacter notre directeur des technologies et cofondateur pour lui poser une question rapide sur un projet sur lequel vous travaillez. »

Katie BurkeDirectrice des ressources humaines, HubSpot

Les e-mails continueront à jouer un rôle déterminant dans certains modes de communication. Mais aujourd’hui, ils ne sont plus adaptés à la collaboration transverse et rapide.

Le système de messagerie par canaux de Slack prend rapidement le pas sur la communication par e-mail dans les entreprises ayant mis en place une culture inclusive et d’ouverture. Stewart Butterfield, le PDG et cofondateur de Slack, explique cette idée : « Quand une entreprise passe à une communication par canaux, tout un chacun sait où trouver les experts de l’entreprise pouvant l’aider, où publier des informations pour que toutes les parties prenantes soient informées, et où se mettre à jour sur différents sujets. Cela a un impact très fort sur la performance globale. »

À suivre : la fin du travail traditionnel.

Cet article vous a-t-il été utile ?

0/600

Parfait !

Merci beaucoup pour votre feedback !

Bien compris !

Merci pour vos commentaires.

Oups ! Nous rencontrons quelques difficultés. Veuillez réessayer plus tard.

Continuer la lecture

Collaboration

L’évolution des émojis dans le cadre professionnel

Nous avons interrogé 9 400 salariés qui travaillent en mode hybride à travers le monde pour analyser l’utilisation actuelle des émojis.

Actualités

Slack et l’Aspen Institute collaborent pour aider d’anciens détenus à faire carrière dans les technologies

Une nouvelle initiative, Rework Reentry, va permettre d’étendre Next Chapter à de nouvelles entreprises à travers les États-Unis

Actualités

Next Chapter intègre désormais 14 entreprises

PayPal, Asana et Stash deviennent partenaires recruteurs

Actualités

Le documentaire « Home/Free » met en lumière les obstacles à la réinsertion des anciens détenus

Slack, Next Chapter, le fondateur de FREEAMERICA John Legend et l’Equal Justice Initiative joignent leurs forces dans un nouveau documentaire choc