personne avec auto-évaluation dans la main
Collaboration

Comment bien préparer votre bilan personnel pour votre entretien d’évaluation annuel

Votre entretien annuel avec votre responsable ne doit pas vous inquiéter. Il peut au contraire vous inspirer.

Auteur : Minda Honey16 décembre 2020

De nos jours, il n’y a plus vraiment de routine dans la vie professionnelle. Beaucoup d’entreprises ont transformé leurs méthodes de travail, mais cela ne signifie pas pour autant que les activités ont ralenti. Cette année, le temps passé en présentiel a été limité, voire entièrement supprimé. De nombreux collaborateurs se retrouvent ainsi aujourd’hui à devoir préparer leur bilan personnel.

Mais pas de panique. Si les salariés, et même les responsables, appréhendent souvent la grande réunion générale de fin d’année (certains d’entre eux remettent même en question l’utilité des entretiens annuels d’évaluation), votre session peut au contraire vous réaligner à l’entreprise et vous redonner de l’enthousiasme. Il existe plusieurs façons de réduire votre stress et d’améliorer vos résultats pour conclure votre entretien d’évaluation en étant optimiste pour l’année à venir.

Voici le guide de l’entretien annuel d’évaluation et du bilan personnel.

Conseils pour remplir un bilan personnel

En général, avant l’évaluation de vos performances avec votre responsable, il vous sera demandé de compléter un bilan personnel. Voilà comment vous préparer :

  • Examinez la description de votre poste et vos objectifs pour l’année
  • Consultez votre calendrier, vos e-mails, messages enregistrés et autres notes pour établir la liste de vos réussites
  • Déterminez de quelle façon vos victoires individuelles ont contribué au succès de votre équipe ou de votre service

En étant organisé toute l’année, il vous sera plus facile de rassembler ces informations à la fin de l’année pour votre auto-évaluation. Mais faire la liste de toutes vos réalisations n’est que la première étape de votre travail de préparation. La deuxième étape consiste à vous assurer que votre responsable comprend l’impact de tout ce que vous avez accompli.

Ne soyez pas timide : votre bilan personnel doit mettre en valeur vos plus gros efforts.

Il ne s’agit pas d’une auto-critique. Soyez fort et fier de ce que vous avez accompli dans le cadre de vos fonctions au cours de l’année écoulée. Avez-vous du mal à être fier de vous ? Jane Scudder, coach en leadership et en développement personnel, conseille de laisser les chiffres parler pour vous : « Toute bonne auto-évaluation contient des paramètres, mais c’est aussi un excellent moyen de laisser les résultats parler d’eux-mêmes. Plutôt que d’écrire « L’équipe a connu un grand succès en 2017 ! », essayez ceci : « Les objectifs de vente de 2017 ont été dépassés de plus de 135 % ». »

Même si votre domaine est moins axé sur les mesures, il y a probablement d’autres aspects de votre métier à utiliser pour vous comparer à d’autres salariés qui exercent les mêmes fonctions. Vous pouvez aussi dresser le bilan de l’évolution de vos compétences ou de votre métier au cours de l’année précédente. Au début de l’année, identifiez avec votre responsable les indicateurs de réussite dans vos fonctions (ou, si vous êtes responsable, communiquez ces indicateurs aux membres de votre équipe).

Partager, c’est aider : obtenez au préalable des avis sur votre bilan personnel.

Jane Scudder recommande également d’échanger votre auto-évaluation avec un collègue pour vous assurer que vous mettez en valeur vos réalisations les plus significatives (et que vous vous présentez sous votre meilleur jour). « Plutôt que de garder dans un tiroir votre auto-évaluation manuscrite et vos réalisations comme s’il s’agissait de secrets défense, essayez d’échanger avec un collègue proche ou même une personne extérieure ! »

Évaluations annuelles des performances : les responsables ne sont pas en compétition avec les salariés

Une évaluation des performances peut ressembler à une confrontation, mais n’oubliez pas qu’en réalité, vous êtes tous les deux dans le même bateau. La meilleure façon de préparer sereinement les entretiens annuels, c’est d’assurer toute l’année une communication fréquente entre responsables et salariés.

Rôle du responsable lors des évaluations de performance

En tant que responsable, il vous faut un calendrier à suivre pour favoriser la communication avec vos salariés : les objectifs doivent être fixés au début de l’année, les évaluations doivent être régulières et vous devez prendre des notes sur les performances de chaque membre de l’équipe pour rédiger des commentaires pertinents lors de son évaluation. Chaque critique et commentaire positif doit avoir un but et être précis.

Rôle du salarié lors des évaluations de performance

Stephanie Gibson, responsable des RH chez J. Knipper and Co. fait ce constat : même si le responsable doit donner régulièrement son avis aux membres de son équipes, s’il ne le fait pas, c’est à eux de le solliciter. « Vous devez prendre en main votre destin et demander l’avis de votre responsable », conseille-t-elle. « Vous devez toujours savoir quelle est votre place. Vous devez avoir son retour sur chaque type de projet particulier et vous devez savoir si les objectifs ont été atteints ou non ».

Réagir aux critiques lors des évaluations de performance

Si vous et votre supérieur n’êtes pas d’accord sur votre performance annuelle, Stephanie Gibson précise que vous pouvez vous défendre. « En cas de relation difficile avec votre supérieur, vous devez impérativement préparer des informations précises, dit-elle. Et vous devez avoir le courage de contester ses retours. » Elle explique qu’une perception négative ne peut être modifiée que si vous prenez le contrôle de votre propre récit lors de votre auto-évaluation.

Bien sûr, vous pouvez ne pas être d’accord de manière constructive au travail, mais vous devez également vous assurer que vous ne campez pas sur vos positions lors de l’évaluation. Il est facile d’être sur la défensive. Si vous ne pouvez pas tout de suite faire face aux retours de votre responsable, vous pouvez demander un peu de temps supplémentaire et fixer une réunion de suivi dans le calendrier.

Si vous êtes malgré tout obsédé par les commentaires négatifs, Sheila Heen, consultante et conférencière à la faculté de droit de l’université de Harvard, a expliqué lors d’une conférence TED qu’il peut être utile de créer un tableau. « Sur une feuille de papier, créez deux colonnes », dit-elle. « Dans une colonne, écrivez ce sur quoi porte le commentaire. Dans l’autre colonne, écrivez ce sur quoi il ne porte pas. On vous a peut-être dit que vous devriez vous exprimer davantage en réunion. Votre patron ne vous dit pas que vos contributions aux réunions sont incohérentes ou mal informées ».

N’oubliez pas que ces conversations ne doivent pas être à sens unique. En tant que salarié, les questions que vous posez et les informations que vous transmettez lors de votre entretien annuel peuvent créer un échange fructueux entre vous et votre responsable. 

Et si vous êtes responsable, n’oubliez pas que vos collaborateurs sont probablement un peu nerveux lors de l’évaluation de leur performance, que ce soit justifié ou non, et que vous pouvez les aider en posant des questions qui montrent que vous êtes là pour les soutenir au mieux. Katie Douthwaite Wolf rédactrice en chef du site d’information professionnel The Muse, recommande de poser ces quatre questions aux salariés :

  1. Comment voulez-vous être récompensé ?
  2. Comment travaillez-vous le mieux ?
  3. Qu’est-ce que vous n’aimez pas dans mon management ?
  4. Que puis-je faire pour vous faciliter la tâche ?

Grâce à ce type de questions, l’auto-évaluation des salariés et les entretiens annuels portent autant sur les améliorations que les responsables peuvent apporter que sur la manière pour les salariés d’exceller dans leurs fonctions.

Lorsque les responsables et les collaborateurs traitent les évaluations annuelles comme l’aboutissement naturel d’une conversation qu’ils ont eue toute l’année, le stress diminue chez toutes les parties concernées. La période des évaluations annuelles offre simplement l’occasion de réfléchir à l’année écoulée et de se préparer à celle qui vient. Et si le stress s’infiltre malgré tout dans votre bureau à l’heure des évaluations, vous pourrez toujours vous détendre ensemble lors de votre fête annuelle de fin d’année.

Contributions supplémentaires de Nic Vargus

Cet article vous a-t-il été utile ?

0/600

Parfait !

Merci beaucoup pour votre feedback !

Bien compris !

Merci pour vos commentaires.

Oups ! Nous rencontrons quelques difficultés. Veuillez réessayer plus tard.

Continuer la lecture

Actualités

Slack et l’Aspen Institute collaborent pour aider d’anciens détenus à faire carrière dans les technologies

Une nouvelle initiative, Rework Reentry, va permettre d’étendre Next Chapter à de nouvelles entreprises à travers les États-Unis

Actualités

Next Chapter intègre désormais 14 entreprises

PayPal, Asana et Stash deviennent partenaires recruteurs

Actualités

Le documentaire « Home/Free » met en lumière les obstacles à la réinsertion des anciens détenus

Slack, Next Chapter, le fondateur de FREEAMERICA John Legend et l’Equal Justice Initiative joignent leurs forces dans un nouveau documentaire choc

Transformation

Comment éviter d’avoir des clients mécontents

Tenez vos engagements et améliorez votre service client en suivant ces trois conseils.