E-book

Comment les développeurs de Slack utilisent Slack

Les pratiques recommandées de nos équipes d’ingénieurs.

Comment Slack utilise Slack

L’histoire de l’origine de Slack, peut-être l’avez-vous déjà entendue : au départ, la plateforme était un outil interne destiné à aider une entreprise de développement de jeux vidéo à mieux collaborer. 

Si nous faisons un bond dans le présent, force est de constater que la plateforme Slack est utilisée par des équipes du monde entier et à l’échelle d’entreprises toutes entières, du marketing aux ventes, des RH au service client, en passant par des équipes d’ingénieurs. Il s’agit d’une plateforme collaborative qui rassemble les personnes, les données et les applications. Sa flexibilité lui permet de s’adapter aux structures et aux manières de travailler de tous types d’équipes.

Pour démontrer la valeur ajoutée de Slack, il est souvent plus facile d’utiliser des exemples que de s’aventurer dans des explications.

Parce qu’au sein de notre entreprise, nos propres équipes d’ingénieurs cherchent à libérer tout le potentiel de Slack en toutes circonstances, il nous a semblé pertinent de partager avec vous leur expérience.

Vous allez donc découvrir comment les développeurs de Slack utilisent la plateforme au quotidien.

Chaque équipe étant différente, ce qui fonctionne pour nous ne fonctionnera pas forcément pour tout le monde. Mais grâce à l’adaptabilité de la plateforme, nos millions d’utilisateurs ont très facilement trouvé des variantes qui correspondent exactement à leur façon de travailler.

Une collaboration verticale et horizontale

Vous ne trouverez jamais deux équipes d’ingénieurs identiques. Votre configuration varie en fonction de votre taille, de votre structure, de votre secteur d’activité... Elle dépend aussi de la fonction de vos ingénieurs - conception de votre produit, prise en charge d’autres activités dans l’organisation, les deux... Cette liste est bien sûr non exhaustive.

En tant qu’entreprise axée sur le développement de logiciel, Slack compte un certain nombre d’équipes d’ingénieurs.

Certaines organisations disposent parfois d’une structure d’équipe traditionnelle en cascade, divisée en fonction de la chronologie du processus de développement : architectes, puis développeurs, puis testeurs, etc.

Chez Slack, nos équipes sont plutôt réparties selon des piliers verticaux :

  • Plateforme : l’équipe chargée des fonctionnalités de développement externe telles que les API
  • Core : l’équipe qui travaille sur la partie de Slack que la plupart des utilisateurs connaissent : le produit principal
  • Entreprise : l’équipe chargée de veiller à ce que Slack s’adapte aux grandes entreprises
  • Infrastructure : l’équipe chargée de l’envers du décor

Bien que chacune de ces équipes possède ses propres objectifs et processus, elles sont toutes amenées à travailler ensemble à différentes étapes. La collaboration doit donc être à la fois verticale et horizontale.

C’est pourquoi nous disposons de canaux Slack communs aux différentes équipes, qui peuvent être spécifiques à un projet ou à un objectif. Par exemple, la gestion du lancement d’une fonctionnalité ou un rapport de fin de trimestre.

Il y a ensuite des canaux spécifiques à chaque fonction, tels que ceux que nos développeurs front-end utilisent pour partager leurs bonnes pratiques avec les différentes équipes.

Intéressons-nous de plus près à l’un de ces quatre piliers, l’équipe Platform.

Comment Slack utilise Slack : l’équipe Platform 

Encore une fois, chaque équipe utilise Slack différemment (c’est là toute la beauté de l’outil). Néanmoins, l’exemple de notre équipe Platform va vous donner quelques idées.

Au même titre que les trois autres principales équipes d’ingénieurs de Slack, l’équipe Platform dispose d’un canal d’équipe qu’elle utilise comme page d’accueil.

C’est ici que les annonces générales à l’équipe sont faites. Tous les membres de l’équipe y sont présents, et le canal est ouvert aux employés d’autres équipes qui souhaiteraient le rejoindre. Chaque fonctionnalité de développement possède ensuite son propre ensemble de canaux destinés aux sous-équipes. Par exemple, l’équipe Block Kit dispose des canaux suivants :

  • #dev-block-kit

Là où le travail quotidien est évoqué et géré par les ingénieurs, chefs de projet, concepteurs, testeurs, etc. On peut y trouver des éléments tels que des fusions de code, des mises à jour de conception et des brouillons de caractéristiques produits.

  • #fonctionnalité-block-kit

Le contenu de ce canal comprend des discussions concernant la fonctionnalité dans son ensemble. Les équipes produit, conception et développement se mettent d’accord sur ce qui est accessible ou hors de portée, déterminent des exigences spécifiques et prennent des décisions à mesure que se présentent des cas limites.

  • #gtm-block-kit

Les canaux qui comportent un préfixe « gtm » sont ceux où se font les échanges concernant la stratégie de commercialisation d’un nouveau lancement de produit.

Avant vous receviez peut-être une tonne de notifications e-mails concernant des incidents, des interruptions ou des mises à jour du code, mais vous ne pouviez pas vraiment en faire grand-chose. Slack vous permet de consulter la notification en contexte et de la gérer directement depuis la plateforme.

Mike BrevoortDirecteur de l’ingénierie logicielle, Slack

Nous disposons de canaux de triage et de remontée visant à gérer les signalements de bugs, les incidents, les interruptions et bien plus encore. L’appli PagerDuty publie des alertes d’incidents dans un canal prévu à cet effet et vous permet de faire le tri directement depuis Slack.

Bien que la plupart de nos canaux soient ouverts (même aux personnes d’autres équipes qui sont intéressées par les activités de l’équipe Platform), nous avons parfois besoin de canaux privés. Nous disposons d’un canal privé dédié à la direction, que nous utilisons pour évoquer les meilleurs moyens de transmettre les communications importantes au reste de l’équipe.

Comment nous utilisons les applis Slack

Lorsque nous évoquons les « applis Slack », nous faisons référence à des outils tels que l’appli PagerDuty que nous avons mentionnée dans la section précédente : une appli qui vous permet d’accéder à vos logiciels clés et de les utiliser directement depuis votre espace de travail Slack.

Voici quelques cas d’utilisation dans lesquels les applis Slack aident nos équipes d’ingénieurs à travailler plus intelligemment.

Déploiements

Nous utilisons des applis Slack qui transmettent des notifications push de GitHub et d’autres services. Cela automatise et rationalise la communication, favorisant à terme des déploiements de code plus rapides et plus sûrs.

Suivi des bugs

Nous pouvons prévisualiser et traiter les tickets JIRA dans Slack sans avoir à chercher et à ouvrir l’URL.

Les champs du formulaire sont préremplis afin que les tickets soient automatiquement placés au bon endroit pour le triage. Nous utilisons également des petits signaux visuels afin d’accélérer notre travail. Par exemple, nous utilisons les émojis ⚪,🔵 et 🔴 afin de hiérarchiser les tickets, puis une appli personnalisée les organise en fonction des priorités établies.

Lorsqu’une personne traite un élément, elle utilise une réaction émoji 👀. Le symbole ✅ indique ensuite que l’élément est résolu.

Assistance client 

Chaque ticket Zendesk qui est créé est transmis dans un canal Slack approprié afin d’être traité facilement par les membres de l’équipe de façon collaborative.

Nous utilisons de nombreuses applis (spécifiques ou publiques) dans notre instance Slack, mais des fonctionnalités de base de la solution nous aident aussi au quotidien. Par exemple, les rappels automatiques permettent à chaque membre de l’équipe de partager les points importants du jour - une fonction simple qui nous évite d’interrompre nos collaborateurs pour une réunion quotidienne.

Brian NgoResponsable principal ingénierie, Slack

Des graphiques pour se renseigner rapidement 

Au lieu de vous connecter à d’autres logiciels, vous pouvez intégrer des graphiques pratiques directement dans Slack, repérer des problèmes et agir rapidement pour les corriger. Par exemple, un graphique peut contrôler le taux d’erreurs 500 de votre API et vous fournir un aperçu d’un pic récent qui pourrait révéler un problème de serveur. 

 

Quelques applis Slack que nous utilisons pour DevOps 

À vous de jouer

Et voilà ! Vous en savez désormais un peu plus sur la façon dont Slack utilise Slack.

Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres : il existe, même au sein de nos équipes d’ingénieurs, de nombreuses façons différentes d’utiliser notre propre plateforme pour travailler plus intelligemment.

Découvrez comment concevoir des bots, applis, outils et workflows pour Slack ici, ou contactez le service commercial pour discuter de la façon dont vos équipes d’ingénieurs peuvent tirer le meilleur parti de Slack.

    Cette ressource vous a-t-elle été utile ?

    0/600

    Parfait !

    Merci beaucoup pour votre feedback !

    Bien compris !

    Merci pour vos commentaires.

    Oups ! Nous rencontrons quelques difficultés. Veuillez réessayer plus tard.