Un groupe de collaborateur fêtant leur réussite.
Transformation

Les Slack Spotlight Awards : les entreprises gagnantes et leurs collaborateurs productifs

Nous voulons reconnaître et honorer les entreprises pionnières qui ont relevé le défi de 2020 pour repenser l’avenir du travail.

Auteur : by the team at Slack 1er mars 2021Illustration par Abbey Lossing

Note de l’éditeur :
Comme vous le savez peut-être déjà, Slack fait désormais partie de Salesforce ! Cela signifie que certaines des informations ci-dessous ne sont plus à jour, mais nous souhaitions les conserver pour en garder une trace et pour d’autres bonnes raisons. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’acquisition de Slack par Salesforce, lisez l’annonce officielle

 

Cela fait maintenant un an que nous sommes en grande majorité passés au télétravail, et ce fut une sacrée année. Nous avons dû affronter de nombreux obstacles, échecs et faux-pas, mais nous avons également mis au point des innovations remarquables partout dans le monde. Cela n’a pas été facile, mais les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs ouvrent la voie à une nouvelle façon de travailler, plus dynamique.

C’est pourquoi aujourd’hui, pour l’anniversaire de cette transition collective et mondiale vers le nouveau futur du travail à distance, nous vous présentons les tout premiers Slack Spotlight Awards. C’est notre façon de célébrer la créativité dans les moments difficiles et l’inspiration par la connexion.

Et les grands gagnants sont...

 

Le Prix de l’expérience collaborateur : Nike

En cette période difficile de distanciation forcée, comment assurer l’engagement et les performances des équipes ? C’est la question que tous les dirigeants d’entreprises se posent, de la petite PME locale au plus grand groupe international. Pour aller de l’avant, les entreprises de toute taille doivent donner la priorité aux collaborateurs, en les soutenant et en leur fournissant les outils dont ils ont besoin pour rester productifs.

La marque emblématique Nike reçoit le Prix de l’expérience collaborateur pour son engagement continu en faveur de la transformation numérique et du bien-être de ses collaborateurs.

Lorsque le coronavirus est arrivé au début de l’année 2020, Nike s’est rapidement adapté aux changements du marché et à la fermeture d’un grand nombre de ses bureaux. Le groupe a élargi son utilisation de Slack pour aider ses équipes à rester connectées et à respecter le calendrier de lancement de produits. La marque de sport a été capable d’expédier des centaines de nouveaux produits en 2020, notamment les Air Jordan XI Jubilee et les Air Jordan XI Adapt.

La stratégie de croissance continue de l’entreprise met l’accent sur les relations humaines, tant avec les clients qu’avec les collaborateurs.

Chez Nike, les salariés adoptent de nouvelles pratiques de collaboration et mènent à bien la transformation numérique de l’entreprise. Slack fait partie des outils de choix. Chez Nike, les utilisateurs de la plateforme ont plus que doublé, passant de 14 000 à 30 000. Ils y organisent leur travail, communiquent dans des canaux publics et privés, et échangent plus d’un million de messages Slack par mois. Et contrairement aux boîtes de réception cloisonnées qui limitent la visibilité des informations, les idées et les innovations partagées dans Slack deviennent des archives consultables et inspirantes pour toute l’entreprise.

Encore mieux, les avantages de travailler sur une plateforme basée sur les canaux dépassent les limites de l’entreprise. Les salariés de Nike utilisent également Slack pour collaborer avec des partenaires externes, tels que des agences de création, des entrepreneurs indépendants et des fournisseurs, en utilisant des centaines de canaux partagés pour connecter les instances de Slack.

Plus de 2 000 applications et bots Slack personnalisés viennent renforcer l’accélération numérique et l’avantage concurrentiel de Nike en interne. Ces intégrations aident les équipes à être plus réactives face aux enjeux commerciaux cruciaux , comme le bot Slack qui alerte automatiquement les salariés lorsque la demande augmente soudainement sur Nike.com. Ce flux de travail élimine le temps perdu à passer d’une application à l’autre et contribue à offrir une meilleure expérience au client en cas de pic de trafic. Nike permet également aux salariés de s’envoyer des signes de félicitations directement dans Slack, un moyen essentiel de rester en contact et de célébrer les succès communs.

Nike vient à peine de se lancer. L’innovation étant au cœur de son ADN, il est certain que ce pionnier du secteur continuera d’inspirer ses équipes et de dépasser les attentes, quels que soient les défis à relever.

Le Prix du bureau numérique : T-Mobile

Ce prix récompense une entreprise qui a adopté sans heurts une approche essentiellement numérique en 2020, via la création d’un bureau numérique pratiquement du jour au lendemain, afin de donner à ses collaborateurs le moyen de travailler de n’importe où.

Le deuxième plus grand fournisseur de réseaux sans fil aux États-Unis, T-Mobile, reçoit le Prix du bureau numérique pour avoir utilisé Slack lors de sa transition du présentiel au distanciel en réponse à la pandémie de Covid-19. T-Mobile a pu intégrer numériquement les collaborateurs de son acquisition Sprint en une journée, en utilisant les canaux de Slack. Tout cela sans perturber son service pour ses 102 millions de clients.

Le tour de force était de passer en télétravail les 12 000 collaborateurs des centres d’appel, en moins de deux semaines. Pour y parvenir, l’équipe d’assistance de T-Mobile a tout orchestré dans les canaux de Slack et a facilité la récupération du matériel en mains propres pour que les collaborateurs puissent disposer des équipements nécessaires. Comme les spécialistes ont maintenu un accès direct avec les équipes concernées, les clients n’ont pas constaté de manque au niveau du service d’assistance.

Pour partager les mises à jour essentielles et trier rapidement les questions, l’équipe du service consommateur utilise un simple formulaire Slack pour solliciter les bonnes personnes et répondre en temps réel aux questions sur les politiques de réouverture des magasins, les indemnisations et les directives de sécurité. Les responsables de magasins peuvent recevoir une réponse en moins de deux minutes, et sont ainsi en mesure de modifier et d’appliquer des directives locales et d’assurer la sécurité de leurs salariés et de leurs clients.

Concernant les nouveaux produits T-Mobile, les salariés sont briefés seulement quelques jours à l’avance, ce qui génère beaucoup de questions. Avant Slack, le seul moyen d’obtenir des réponses était de déposer un ticket ou d’appeler le service d’assistance au siège (et donc d’être bloqué au téléphone en raison d’une longue file d’attente de clients). En mettant en place des canaux d’assistance Slack et des groupes d’utilisateurs pour mobiliser les bonnes personnes au bon moment, les spécialistes peuvent désormais répondre aux questions en quelques minutes.

T-Mobile continue d’évoluer et d’innover dans ses flux de travail Slack, comme le déploiement de bots Slack pour faire passer le temps de dépannage de 30 secondes à une seconde. Le leader de la téléphonie mobile a réussi sa transition vers le travail à distance, en utilisant Slack comme son bureau numérique et, surtout, en restant, comme le dit l’entreprise, « engagé auprès de ses clients et de ses collaborateurs ».

Les Slack Spotlight Awards par pays

Partout dans le monde, nous avons constaté une augmentation de l’adoption de Slack, de la part des jeunes entreprises réactives comme des entreprises traditionnelles. Leur point commun : le besoin de travailler sans barrières, d’agilité et de coordination dans toute l’entreprise. Ce prix récompense un client de chaque grand marché international de Slack (Royaume-Uni, Allemagne, France, Australie et Japon) qui utilise la plateforme pour faire progresser avec succès ses activités.

Le gagnant du secteur public du Royaume-Uni : HM Revenue and Customs

L’autorité du Royaume-Uni chargée des impôts, des paiements et des douanes, HM Revenue and Customs (HMRC), reçoit le Prix du secteur public pour le Royaume-Uni pour avoir utilisé Slack afin de concevoir, de mettre en place et de fournir des services numériques qui ont permis à plus de 12 millions d’entreprises et de citoyens impactés par la pandémie d’obtenir un soutien financier.

Ce projet, qui aurait normalement demandé plusieurs mois de développement, a été mis en place en moins de cinq semaines. Slack a permis à plus de 2 000 personnes de 60 équipes différentes, travaillant pour la plupart depuis leur domicile, de collaborer très rapidement. En communiquant dans des canaux Slack, les équipes numériques de HMRC ont gagné du temps grâce à des applications et des intégrations Slack comme PagerDuty et Jira. Les intervenants pouvaient facilement voir l’état d’avancement et les progrès, et ajouter aux canaux les bonnes personnes (le personnel du CMRC, les contractuels et partenaires informatiques) au bon moment. Cela a facilité la collaboration et aidé les équipes à identifier et à résoudre des problèmes critiques pour assurer le succès de ce programme essentiel. Malgré de longues heures de travail, ils ont gardé le moral en créant des liens de camaraderie dans Slack et sur d’autres canaux.

Ce service est opérationnel depuis avril 2020 et les premières subventions ont été versées dans les semaines suivant sa mise en place, offrant une aide cruciale aux personnes sans emploi en raison de la crise sanitaire. Les solutions du HMRC ont obtenu un taux de satisfaction record de la part des clients et le Self-Employed Income Support Scheme (SEISS) a été désigné par le BCS Chartered Institute of IT du Royaume-Uni comme le « meilleur projet informatique du secteur public ».

Le gagnant Gagnant du prix pour le Royaume-Uni : Gymshark

Parmi les premiers à adopter le marketing d’influence, Gymshark reçoit le Prix pour le Royaume-Uni pour avoir utilisé Slack afin d’aider ses salariés à se concentrer sur leur but premier : s’assurer que ses 12 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux et clients de l’entreprise continuent de se passionner pour ses vêtements de sport performants et stars d’Instagram.

Grâce à Slack, Gymshark a transféré ses communications des boîtes de réception cloisonnées aux canaux, ce qui permet aux équipes de trouver plus facilement les informations dont elles ont besoin pour avancer dans leur travail. Plutôt que de perdre du temps à fouiller les e-mails à la recherche des derniers fichiers, les informations les plus récentes sont à portée de main. Puisque l’entreprise a intégré à Slack les applications que ses collaborateurs utilisent quotidiennement, les équipes perdent moins de temps à passer d’un outil à l’autre et gagnent donc en productivité.

Chaque collaborateur de Gymshark est sur Slack, où 95 % des communications prennent place. Les adresses e-mail internes sont devenues superflues. Dorénavant, les salariés se connectent à un ensemble de canaux de services et de groupes, et ils utilisent les messages directs lorsqu’ils ont besoin d’avoir une conversation privée. De la création d’un système de billetterie à l’échelle de l’entreprise pour rationaliser les demandes des salariés, à l’organisation du lancement d’un produit répondant aux besoins de la pandémie de Covid, Slack est devenu le lieu de travail de Gymshark.

« Slack est un système qui nous est devenu indispensable », affirme Richard Boon, l’un des responsables du support technique de Gymshark. « Tout ce dont nous avons besoin est à portée de main, et cela a permis d’améliorer fortement les temps de réponse, notre productivité et notre efficacité. »

Récemment évalué à près de 1,4 milliard de dollars, Gymshark vise à rivaliser avec les plus grandes marques de fitness mondiales, et continuera à utiliser Slack pour atteindre cet objectif.

Le gagnant du Prix pour l’Allemagne : ABOUT YOU

Parmi les sociétés de e-commerce à la croissance la plus rapide en Europe, ABOUT YOU reçoit le Prix pour l’Allemagne pour son utilisation innovante de Slack dans toute l’entreprise afin d’offrir à ses utilisateurs une expérience d’achat numérique plus inspirante, pratique et personnalisée.

Pour sensibiliser les équipes internes aux manières d’utiliser la plateforme, des sessions Slack 101 et 201 sont incluses dans le ABOUT YOU Academy, un événement mensuel de partage des connaissances internes. Cela permet à chaque département de tirer profit des fonctionnalités de Slack, que ce soit les RH, qui accueillent les nouvelles recrues et rationalisent l’intégration avec le générateur de flux de travail de Slack, ou l’équipe informatique, qui utilise des outils de gestion des incidents intégrés aux canaux pour résoudre les problèmes.

Lors de grands événements de vente, par exemple, ABOUT YOU utilise Slack pour répondre à la demande croissante sur son site web afin d’assurer à ses utilisateurs des achats rapides en toute transparence. Dans son réseau de canaux Slack, l’équipe utilise les fils de discussion, émojis et @mentions pour coordonner la régulation des capacités de leur serveur Amazon Web Services (AWS) afin que les acheteurs puissent profiter d’une expérience ininterrompue. Lorsque les collaborateurs ont besoin de discuter directement avec AWS, ABOUT YOU utilise Slack Connect pour mettre en relation les bonnes équipes de chaque entreprise dans un canal.

L’entreprise collabore également avec plus de 15 partenaires externes dans Slack Connect, dont certains participent à la conférence annuelle code.talks parrainée par ABOUT YOU. Slack permet de mettre en place des flux de travail plus rapides et plus structurés et a amélioré la façon dont les collègues communiquent au sein de leur entreprise en rationalisant les demandes d’assistance interne. Pour recevoir et trier les questions, l’équipe des opérations utilise un ensemble de flux de travail, d’émojis et de canaux Slack publics et privés.

Le gagnant du Prix pour la France : Doctolib

Doctolib, l’une des principales entreprises de santé en ligne en Europe, reçoit le prix pour la France pour son utilisation de Slack afin de contribuer à rendre le système de santé plus humain, plus efficace et plus connecté.

Lorsqu’un confinement a été instauré en France en mars 2020, Doctolib a rapidement fait passer ses équipes en télétravail. En l’espace de quelques semaines, 1 200 salariés répartis dans 40 villes ont commencé à utiliser Slack pour continuer à fournir efficacement les services de Doctolib, dont la demande n’a fait qu’augmenter pendant la pandémie. En avril, Slack a remplacé Google Hangouts pour devenir la nouvelle plateforme de collaboration privilégiée pour relier les équipes entre elles afin de mieux servir les professionnels de santé et patients utilisant Doctolib.

Doctolib utilise désormais Slack pour coordonner ses équipes, accroître l’engagement et la réussite en interne dans les différents services, et avec les partenaires externes via Slack Connect. « Nous avons étendu l’utilisation de Slack à toutes les équipes Doctolib pendant le confinement », explique le Directeur des ressources humaines Matthieu Birach. « Ce qui était au départ un simple canal de communication est devenu le moyen de maintenir le lien entre les Doctolibers. Aujourd’hui, nous nous retrouvons dans Slack pour discuter de projets structurants, exploiter les ressources collectives ou rire ensemble aux blagues de nos enfants. »

Les équipes ont développé de nouvelles connexions sociales et ont remplacé les bulletins d’information internes par des messages Slack plus engageants en utilisant le Block Kit Builder. Pour remplacer les e-mails, plusieurs équipes, dont celle de l’informatique, utilisent des canaux d’#aide spécifiques et optimisés par le générateur de flux de travail pour rationaliser l’attribution des tickets et résoudre les problèmes plus rapidement. Pour soutenir la croissance de l’entreprise, l’intégration des nouveaux collaborateurs est désormais réalisée dans Slack, où l’équipe de développement du personnel accueille plus de 60 salariés par mois. Sans surprise, Doctolib, qui compte aujourd’hui 1 600 collaborateurs, a rejoint le groupe Next40 des 40 startups françaises les plus prometteuses en matière « d’hypercroissance ».

Le gagnant du Prix pour l’Australie : Afterpay

Première à favoriser l’abandon du crédit à l’échelle mondiale, l’entreprise Afterpay reçoit le Prix pour l’Australie car elle a utilisé Slack pour fluidifier la communication et accroître sa productivité, aussi bien en interne qu’avec ses partenaires externes.

En permettant aux utilisateurs de payer en quatre versements bimensuels, Afterpay s’est fixé pour mission d’alimenter une économie où tout le monde est gagnant. Ses clients peuvent inclure dans leur budget les produits qu’ils souhaitent et dont ils ont besoin. Actuellement en plein essor, l’entreprise accueille 20 500 clients par jour, ce qui porte sa base totale à plus de 11 millions de clients.

Afterpay utilise Slack pour relier plus de 900 salariés et leur permettre de travailler plus efficacement dans chaque département. Même si la pandémie oblige la plupart de ses collaborateurs à rester en télétravail, l’entreprise s’appuie sur Slack pour continuer à avancer. Rien qu’au cours des six derniers mois, Afterpay a embauché et intégré plus de 300 nouveaux salariés. Quant aux partenaires extérieurs, Slack a joué un rôle essentiel dans la collaboration de l’entreprise avec des tiers et dans le maintien des centres de contact à Manille et au Texas afin de suivre l’évolution de l’entreprise.

En cinq ans seulement, Afterpay est passée du statut de startup australienne à une entreprise du Top 20 de l’ASX (Australian Stock Exchange) opérant désormais en Nouvelle-Zélande, aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni. Alors que l’entreprise continue à se développer à l’échelle mondiale, elle s’appuie sur Slack pour stimuler l’innovation, favoriser l’inclusion et la communication, et offrir à des millions de clients « une meilleure façon de payer ».

Le gagnant du Prix pour le Japon : KADOKAWA Connected, Inc.

Fournisseur de services de technologies de l’information et de la communication (TIC) pour l’ensemble du groupe KADOKAWA, le conglomérat médiatique japonais emblématique, KADOKAWA Connected, Inc., reçoit le Prix pour le Japon pour son adoption de Slack dans le cadre de son initiative de transformation numérique (DX) au sein de l’entreprise. Elle a permis à KADOKAWA de continuer à fournir aux fans tout ce dont ils ont besoin, des livres aux longs métrages en passant par les animés et les jeux vidéo.

Pour favoriser l’adoption de Slack, KADOKAWA Connected a organisé des sessions de formation internes et, exploitant ainsi ses points forts, a créé un guide sous forme de manga, un roman graphique japonais. Intitulé « The Complete Use Guide of ICT Tools » (Le guide complet d’utilisation des outils de TIC), le manga donne un aperçu de Slack et souligne l’importance du DX d’une manière unique.

Avec Slack au centre de ses outils de communication interne, KADOKAWA Connected a accéléré sa communication et augmenté sa productivité. Par exemple, à l’automne 2019, Akira Yoshino a remporté le prix Nobel de chimie. Lorsqu’il a cité « The Chemical History of a Candle », une série de conférences données par le scientifique Michael Faraday, comme étant le déclencheur de son intérêt pour la chimie, KADOKAWA s’est tourné vers Slack pour lancer une réimpression urgente. Le prix Nobel a été annoncé le 9 octobre, et à midi le lendemain, plus de 100 personnes avaient collaboré dans Slack pour procéder à la réimpression le plus rapidement possible.

Inspiré par le potentiel d’une telle plateforme, KADOKAWA Connected va mettre en place Slack dans 50 sociétés de son groupe, en remplaçant des processus dépassés par un outil moderne qui d’une part augmentera sa productivité, et d’autre part aidera la société à publier le contenu le plus attrayant du Japon (manga inclus).

Le gagnant du Prix d’excellence en matière d’automatisation : Veepee

Ce prix est décerné à l’entreprise qui a permis à ses salariés de gagner du temps et d’éviter des frustrations, et qui a facilité l’amélioration des flux de travail, en automatisant les tâches, petites comme grandes, dans Slack.

Société française privée de e-commerce évaluée à plus d’un milliard de dollars, Veepee reçoit le Prix d’excellence en matière d’automatisation pour son utilisation des fonctionnalités d’automatisation dans Slack afin de fournir une meilleure expérience de vente flash à 72 millions de membres et 7 000 marques partenaires dans 13 pays différents.

Veepee propose par exemple des vêtements, des appareils électroménagers, des jouets, du vin, des voyages et des divertissements avec des réductions allant jusqu’à 80 %, pour des périodes de trois à cinq jours uniquement. Ces courts créneaux obligent l’entreprise à réagir très rapidement en interne. Pour ce faire, Veepee et sa communauté technologique, vpTech, ont utilisé des canaux Slack, des bots et des intégrations prêtes à l’emploi personnalisables pour créer un système de gestion des incidents de pointe qui a permis de réduire les incidents de 67 %.

Slack a également permis à l’équipe des ressources humaines de Veepee d’avoir une meilleure visibilité sur l’engagement de ses salariés, en envoyant des enquêtes par le biais de l’intégration Officevibe pour Slack, ce qui a augmenté les taux de réponse de 54 %. Grâce à une meilleure communication avec son personnel, Veepee peut s’adapter en conséquence et permettre aux équipes de fournir un meilleur produit.

Pour accepter facilement les paiements électroniques des clients, Veepee travaille avec des fournisseurs de services de paiement externes dans Slack Connect, remplaçant ainsi les e-mails par un moyen sûr et productif de communiquer et de renforcer les relations. Le but ultime est de proposer aux membres et aux partenaires de la marque une meilleure expérience.

Le gagnant du Prix d’excellence commerciale dans Slack : Splunk, Inc.

L’approche classique devient moins efficace et les cycles de vente s’allongent. Ce prix est décerné à une équipe de vente qui s’est appuyée sur Slack Connect pour non seulement stimuler la croissance, mais aussi attirer et fidéliser ses clients.

Expert de la transformation des données de machines en informations accessibles, Splunk, Inc. reçoit le Prix d’excellence commerciale dans Slack pour avoir utilisé Slack afin de conclure des contrats plus rapidement et de fournir des données exploitables à un plus grand nombre de clients, dont 91 entreprises du Fortune 100.

Les besoins de Splunk et de sa plateforme de données unifiée ne cessent de croître à mesure que de plus en plus d’entreprises transfèrent leurs activités en ligne en réponse à la pandémie. Pour répondre à la demande, les ingénieurs commerciaux et les professionnels de Splunk utilisent une communication basée sur les canaux pour collaborer et développer les opportunités et leur organisation commerciale.

En tant que Vice-président général des analyses de données des opérations informatiques et de surveillance des ventes chez Splunk, Quentin Packard gère des centaines de commerciaux sur le terrain, qui interagissent quotidiennement avec les clients et les prospects. Son équipe aide les clients à utiliser les produits Splunk pour transférer au maximum la charge de travail, les applications et les données dans le cloud.

Les équipes commerciales de Splunk utilisent Slack pour assurer l’efficacité et la bonne organisation des communications. Cela leur permet de présenter un front uni pour leurs clients dans un environnement en constante évolution. En utilisant les fils de discussion des canaux Slack, l’équipe de Quentin Packard peut également trouver les informations dont elle a besoin, quand elle en a besoin, auprès de ses partenaires pluridisciplinaires. À partir de n’importe quel message, les collaborateurs peuvent démarrer des fils de discussion afin de poser une question, ajouter du contexte ou exprimer des commentaires, sans jamais interrompre le flux d’une conversation.

Kevin Pura est le Vice-président régional de l’ingénierie des ventes mondiales chez Splunk, à la tête d’une équipe croissante d’ingénieurs commerciaux dans le monde entier. Grâce à Slack Connect, son équipe peut transférer toutes ses conversations avec les partenaires externes, les clients et les fournisseurs dans des canaux Slack. Et puisque la plupart des clients de Splunk utilisent déjà Slack, la mise en place des canaux est intuitive.

« Nos clients choisissent Splunk car nous leur offrons de la valeur plus rapidement que nos concurrents, affirme Kevin Pura. Slack Connect y contribue largement. En effet, cet outil fournit à nos clients un espace unique où interagir avec notre équipe transversale Splunk. Il leur permet de trouver facilement les personnes dont ils ont besoin. »

Le gagnant du Prix d’excellence en matière de service client : Oscar Health

Ce prix est décerné à l’entreprise qui utilise Slack pour fournir un niveau de service haut de gamme et inciter les clients à devenir des ambassadeurs.

La société d’assurance maladie Oscar Health reçoit le Prix d’excellence en matière de service client pour avoir utilisé Slack comme le précurseur des services de santé numériques et pour avoir offert à ses 420 000 membres l’expérience ultime de la gestion des relations clients, à la fois avant et pendant la pandémie.

Les membres d’Oscar Health ne sont pas seulement satisfaits de la plateforme, ils le sont aussi de la qualité des services : Le score Net Promoter d’Oscar Health est de 36, alors que la moyenne du secteur est de -4 pour les assureurs et de -12 pour les prestataires Affordable Care Act.

Sebastian Burzacchi, le Vice-président des opérations de service chez Oscar Health, confie que le secret de la satisfaction client est de proposer une assistance de qualité exceptionnelle. Chaque membre d’Oscar Health possède sa propre équipe d’assistance, qui se caractérise par environ cinq Care Guides et une équipe d’experts cliniques. Les équipes d’assistance sont organisées par secteur, et les Care Guides sont des experts au sein du même service et du réseau hospitalier que l’adhérent.

Lorsqu’un membre d’Oscar Health rencontre une difficulté, l’équipe d’assistance est là pour le soutenir du début à la fin. En coulisses, l’équipe utilise des canaux Slack pour partager les connaissances et trouver des réponses le plus rapidement possible. Ces canaux répartis par niveaux permettent de garantir que les représentants du service client peuvent rapidement contacter les bonnes personnes lorsqu’ils ont besoin d’aide.

« Dans Slack, nous pouvons identifier les informations nécessaires pour répondre à une question, ce qui nous permet de traiter plus efficacement les questions des adhérents, explique M. Burzacchi. Slack nous permet de trouver des réponses aux questions quasiment en temps réel, souvent avec l’adhérent à l’autre bout du fil. »

En mars 2020, lorsque les systèmes de santé américains ont été surchargés pour faire face à la Covid-19, Oscar Health était en tête du peloton pour lancer de nouveaux services et tests. Le 6 mars, l’entreprise a publié une enquête d’évaluation des risques, ainsi qu’un outil de localisation des centres de test, gratuit et accessible à tous. Ces deux produits ont été lancés pendant le confinement, et l’essentiel des tâches de planification a eu lieu dans Slack.

« Cette collaboration étroite et stimulante a eu lieu principalement au sein de canaux, car nous nous sommes tous soudainement retrouvés en télétravail », explique M. Greenberg, Directeur produit senior. « Slack nous a permis d’accélérer notre prise de décisions et de communiquer facilement ces décisions à toutes les personnes concernées. »

Pour Oscar Health, Slack constitue un siège numérique, et la société a réussi à adapter ses systèmes et basculer ses salariés en télétravail, permettant ainsi à plus d’un millier de collaborateurs de continuer à innover pour optimiser l’expérience des adhérents.

Le Prix de l’enseignement pour les États-Unis et le Japon : l’université d’État de l’Arizona et la N High School

Suite à la pandémie, le monde commence à s’habituer à l’apprentissage en ligne. Désormais, l’enseignement se fait hors des quatre murs d’une salle de classe. Ce prix est décerné à l’établissement qui a utilisé Slack pour améliorer le processus d’apprentissage et répondre au mieux aux besoins de ses étudiants, enseignants et de son personnel.

Le gagnant du Prix Slack de l’enseignement Gagnant du prix pour le Royaume-Uni : Université d’État de l’Arizona

Désignée comme l’école la plus innovante pour la cinquième année consécutive par le magazine News & World Report, l’université d’État de l’Arizona reçoit le Prix Slack de l’enseignement pour son utilisation de Slack afin de redéfinir le système éducatif et de dynamiser l’expérience d’apprentissage moderne.

Un site visionnaire : l’université d’État de l’Arizona était la toute première université à adopter Slack à l’échelle du campus. Il est utilisé sur cinq campus et par plus de 200 000 personnes dont des étudiants, des professeurs et des employés. Ave 5 664 espaces de cours actifs à ce jour, Slack est utilisé pour organiser des discussions en classe, développer de nouveaux cours et accompagner les étudiants, tant sur le campus qu’à la maison.

Pour Lev Gonick, directeur des systèmes d’information de l’université, il était tout à fait logique de passer complètement à Slack. « Nous avons constaté qu’une grande partie de la communauté de la Sun Devil Nation utilisait déjà Slack, explique-t-il. Notre stratégie d’intégration a été fondée sur une écoute attentive des opinions de la prochaine génération, alors même que l’université d’État de l’Arizona poursuit le développement d’un campus numérique le plus innovant possible. »

Cette stratégie a payé pour l’université de journalisme et de communication Walter Cronkite, où les étudiants en journalisme utilisent les canaux Slack pour assurer la coordination de la publication de nouveaux articles. Lorsqu’une nouvelle information tombe, les étudiants créent un nouveau canal pour organiser la diffusion sur les plateformes numériques et les réseaux sociaux de la salle de rédaction. Ils collaborent sur le contenu en temps réel, en imitant le rythme hyper rapide des salles de rédaction hyperconnectées qu’ils rencontreront au cours de leur carrière.

Donner l’accès à Slack aux étudiants ne permet pas uniquement de les aider. Comme l’explique Phil Simon, un conférencier de l’école de commerce W. P. Carey, cela aide aussi la faculté. « Je suis un professeur qui apprécie communiquer et collaborer avec mes étudiants, déclare-t-il. Cependant, je n’ai pas envie de passer ma matinée à examiner 150 e-mails pour répondre à la même question 18 fois d’affilée. » À la place, M. Simon met en place des thèmes spécifiques recherchés par les étudiants dans les canaux Slack.

De l’automatisation des tâches administratives à la simplification de la logistique, en passant par la transformation de l’expérience pédagogique, Slack aide l’université d’État de l’Arizona à innover à tous les niveaux et pour chaque membre de sa collectivité. À ce rythme, l’université occupera une place de choix pour demeurer une sixième année en tête du classement.

Le gagnant du Prix Slack de l’enseignement pour le Japon : la N High School

La N High School, une école en ligne pleinement reconnue, reçoit le Prix Slack de l’enseignement au Japon pour avoir utilisé Slack pour innover dans le domaine de l’apprentissage en ligne et pour être au service de sa communauté étudiante depuis 2016.

Créée par l’éditeur basé à Tokyo KADOKAWA, ainsi que par l’opérateur de sites de partage de vidéos Dwango, la N High School vise à former des diplômés créatifs et doués pour la technologie. Avec 19 campus de périphérie et plus de 15 000 étudiants, l’administration a utilisé Slack depuis sa création pour faciliter la communication entre les étudiants, les enseignants et le personnel.

Au cours d’une année scolaire, plus de 8 500 canaux publics Slack sont utilisés comme salles de classe pour les activités extrascolaires, et bien plus encore. L’application Google Agenda avertit les élèves et le personnel des réunions et des cours à venir, tandis qu’un bot de notifications pour les anniversaires permet aux enseignants de n’en manquer aucun. Pour recréer une forme de convivialité, l’application Donut pour Slack regroupe au hasard des employés et des professeurs chaque vendredi : Les participants se présentent et profitent d’un déjeuner numérique tous ensemble.

Pour encourager une ambiance agréable et encourageante, les bots personnalisés de Slack comptent et font l’éloge des « j’aime ». Ils accueillent aussi les nouveaux participants du canal via des messages automatiques. Si les professeurs donnent aux élèves une certaine indépendance de manière générale, certains canaux ont des règles et des politiques spécifiques. Le corps enseignant ainsi que le personnel sont habilités à signaler les cas de harcèlement en ligne.

Les clubs traditionnels des lycées et leurs diverses activités ont lieu au sein des canaux Slack, de la création d’entreprise et d’investissement à l’e-sport, en passant par la musique. Avec 990 membres, le club d’art est le plus fréquenté et accueille autant les débutants que ceux qui souhaitent exercer une profession artistique après avoir obtenu leur diplôme. Un intervenant partage ses conseils et ses idées, et encourage chaque membre à poster des illustrations et à interagir comme dans un vrai studio d’art.

Les élèves de la N High School préfèrent Slack car son environnement est sécurisé, qu’ils communiquent entre eux, demandent de l’aide à des conseillers ou encore posent des questions aux enseignants. Pour permettre à chacun de se sentir le plus à l’aise possible, les étudiants sont autorisés à travailler sous un pseudonyme, et ne sont ainsi pas obligés de « parler » ou de taper. La plupart des étudiants s’épanouissent au sein des classes numériques, et les diplômés disent souvent qu’ils ne veulent pas quitter Slack.

Le Prix du visionnaire : Phil Wiser, directeur de la technologie, ViacomCBS

Ce prix est remporté par un dirigeant visionnaire qui a reconnu et su saisir l’opportunité de transformer et d’améliorer en profondeur la façon dont son entreprise fonctionne grâce à Slack.

Phil Wiser, Vice-président exécutif et directeur de la technologie de l’entreprise leader de contenu ViacomCBS, reçoit le Prix du visionnaire pour avoir utilisé Slack pour soutenir la croissance de l’activité internationale de ViacomCBS et offrir à ses salariés les moyens de relever le défi du futur du travail.

Dès l’achèvement de la fusion entre CBS et Viacom en décembre 2019, M. Wiser savait que Slack serait un outil important pour la transformation de la société fusionnée. « Au bout du compte, il ne s’agit pas uniquement de déployer la technologie, mais aussi de changer la façon dont les personnes travaillent », a confié Phil Wiser à Business Insider. ViacomCBS a collaboré avec Slack pour permettre de construire une culture interne solide et engagée en faveur de la communication et de la collaboration. L’entreprise a fait appel aux « ambassadeurs » Slack pour les faire conseiller dans l’élaboration et l’exécution d’une stratégie de déploiement efficace afin d’intégrer l’outil de façon transparente au sein de l’organisation ViacomCBS et de former efficacement les collaborateurs.

Les répercussions de la pandémie de mars 2020 ont favorisé cette intégration. ViacomCBS s’est donc adapté à un environnement à distance tout en continuant à répondre à la demande accrue de médias et de divertissements. M. Wiser a mis en évidence la façon dont les marques de ViacomCBS ont intégré Slack pour augmenter la productivité, en décrivant comment la salle de rédaction de CBS utilise les canaux Slack dans le processus même de collecte d’informations et pour examiner efficacement les sujets à couvrir. « Slack a simplifié nos efforts pour rationaliser le processus de création de contenu afin que nous puissions continuer à réagir rapidement aux événements qui se produisent dans le monde », a-t-il confié lors de la conférence Slack Frontiers en 2020.

Plus généralement, l’évolution de la stratégie menée par ViacomCBS vers des méthodes de travail plus flexibles a mis en lumière l’importance de la capacité à être agile, à s’adapter et à travailler en équipe. « Nous continuons à progresser dans notre processus de transition technologique, affirme M. Wiser, et grâce à Slack, nous avons pu embarquer l’ensemble de notre entreprise dans ce voyage passionnant. »

La gagnante du Prix de la culture d’entreprise : Kristin Geyer, Wayfair

Ce prix est destiné aux directeurs des ressources humaines et aux responsables de la communication interne qui, en travaillant avec Slack, ont su redéfinir la culture d’entreprise à l’ère du télétravail, afin de la préserver. Les salariés se sont sentis soutenus et reliés à leur hiérarchie et leurs collègues, et ce, en dépit de la distance qui les séparait.

C’est donc en qualité de responsable de la communication interne au sein de Wayfair que Kristin Geyer reçoit le Prix de la culture d’entreprise, pour avoir su utiliser Slack afin de préserver le moral, l’activité en ligne et l’engagement de ses collaborateurs, malgré la pandémie déjà bien présente.

Wayfair permet à ses clients de choisir parmi plus de 18 millions d’articles pour la maison, dont l’ameublement, la décoration, l’amélioration de l’espace et les articles ménagers. Alors qu’une grande partie du monde continue à se confiner, le détaillant en ligne permet à tout un chacun d’aménager son intérieur en bureau, en classe de cours et plus encore. Kristin Geyer l’assure : « Peu importe où nous nous trouvons, nous faisons tout pour créer une expérience positive pour nos clients. Toute l’équipe fait un effort au quotidien pour contribuer à cette mission. »

C’est sous sa houlette que l’ensemble des équipes de Wayfair, à Boston, à Berlin, comme à Londres, est passé en télétravail, et ce, pour la première fois depuis la création de l’entreprise. « Le fait que nos équipes travaillent à distance à une telle échelle nous a incités plus que jamais à compter sur des outils comme Slack, explique Kristin Geyer. Nous utilisons les canaux de Slack pour envoyer des rappels fréquents, que ce soit sur la manière de garder son équipement en bon état, ou l’annonce d’une nouvelle politique par un élu local ou national. De plus, ces canaux nous permettent d’échanger des conseils pour rester en sécurité, en bonne santé et avoir un mode de vie équilibré. »

Au-delà de l’espace que nous offre Slack pour échanger des fichiers ou des messages, nous pouvons aussi effectuer des recherches dans les canaux ou encore créer un fil de discussion sur une thématique particulière. « Ce fut très enrichissant d’observer la créativité dont ont fait preuve les équipes sur Slack pour rester sur la même longueur d’onde et maintenir le dialogue. Les équipes qui organisaient les suivis d’avancement en personne le font désormais dans les canaux Slack. C’est une excellente façon de rester transparent quand toute l’équipe travaille à des endroits différents. »

Pour Kristin Geyer, travailler via les canaux Slack ne contribue pas seulement à un accroissement de la productivité : cela préserve le sens de la communauté. Par exemple, et alors que les contestations civiles et sociales battaient leur plein, des canaux syndicalistes de Wayfair, comme #wayfair-allies et #allies-for-blm, se sont révélés être des lieux sûrs pour que les salariés puissent s’écouter, apprendre et s’engager les uns avec les autres, dans le but de favoriser la compréhension et le changement. Sur d’autres canaux, comme #goodnews-wayfair et #global-supply-chain-spirit, les utilisateurs ont trouvé une bulle de légèreté et un espace où ils pouvaient célébrer la capacité de résilience et la volonté de travail des uns et des autres.

Désormais championne de la culture d’entreprise à distance, Kristin Geyer continuera à utiliser Slack pour contribuer au développement et au dynamisme de la communauté des collaborateurs de Wayfair à l’échelle mondiale.

Le gagnant du Prix de l’administrateur de Slack de l’année : Andy Woodnutt, Rocket Software

Slack ne serait rien sans le soutien indéfectible des administrateurs de Slack (on vous remercie sincèrement !). Ce prix honore le dévouement et l’engagement d’un administrateur de Slack qui a permis à son entreprise de profiter pleinement du succès de Slack.

C’est donc à Andy Woodnutt, Directeur de l’expérience globale de l’utilisateur final au sein de Rocket Software, que nous décernons le Prix de l’administrateur de Slack de l’année, pour son dévouement sans faille dans le déploiement des programmes innovateurs de Slack, dans l’entreprise de logiciels internationale.

En donnant aux entreprises du monde entier les moyens d’améliorer leurs technologies existantes, Rocket Software s’attache à créer et à fournir des solutions logicielles à plus de 10 000 clients et partenaires. Pour mener à bien cette entreprise très ambitieuse, M. Woodnutt a soutenu cinq innovations de Slack qui ont eu un impact positif sur la manière dont plus de 2 000 salariés, ou « Rocketeers », s’efforcent de satisfaire les 5 millions d’utilisateurs de la société.

Alors que le hackathon annuel organisé par Rocket avait été temporairement annulé du fait de la pandémie, Andy Woodnutt faisait partie d’une initiative dont le but était de créer numériquement et de mener à bien la totalité de l’événement via Slack. « Rocket.Build » comprenait plus de 450 salariés et 150 canaux Slack, chaque équipe coopérant à distance en vue du « #BeLegendary ».

Au sein de l’équipe informatique, M. Woodnutt a encouragé l’utilisation du générateur de flux de travail pour rationaliser les processus, notamment celui qui normalise les annonces informatiques. Cette innovation réduit le nombre de salariés nécessaires pour communiquer les mises à jour importantes de 20 à 5, et permet d’économiser environ 6 240 heures par an.

Afin d’améliorer l’expérience du client lors d’un incident majeur, Andy Woodnutt a contribué au lancement de l’application Slack « Big Red Button » de l’équipe informatique. En « appuyant » sur ce bouton, il fait automatiquement tourner un canal, ajoute les données Salesforce correspondantes et invite les personnes concernées, afin de rétablir le service aussi rapidement que possible.

Au sein de l’équipe des RH, une enquête annuelle sur l’engagement des salariés a souvent eu l’effet inverse de celui escompté : les salariés ne se sentaient pas écoutés. En collaboration avec Andy Woodnutt et son équipe, les RH ont donc conçu une boîte à suggestions virtuelle et ont transféré le tout vers Slack. À présent, le processus est centralisé et les salariés peuvent facilement faire part de leurs retours de façon anonyme. Une boucle de retour invite les salariés à se montrer honnêtes et assure la clarté des intentions.

Chez Rocket Software, toute personne impliquée dans la négociation d’un contrat de vente reçoit une allocation de la commission totale. Avant l’arrivée de Slack dans l’entreprise, le montant correspondant était négocié dans Salesforce Chatter, mais le processus était compliqué et prenait beaucoup de temps. Avec l’aide de M. Woodnutt, un nouveau flux de travail Slack traite et suit les demandes depuis leur formulation jusqu’à leur approbation, ce qui permet aux équipes d’éviter les tâches administratives et de se concentrer sur la signature des contrats.

Andy Woodnutt a donc amélioré les processus au sein de Rocket Software en étant créatif au moment d’adapter Slack aux besoins de l’organisation. Ainsi, il a non seulement permis un gain de temps et éliminé une source de frustration pour ses collègues, mais il a aussi permis à tous de collaborer et d’obtenir des résultats « hors du commun ».

Le Prix du champion de Slack de l’année : Karl Owen, Dell

Ce prix est destiné à un champion extraordinaire de Slack, qui a été moteur de changement, d’alignement et d’adoption à l’échelle de l’entreprise.

Collaborateur chez Dell, Karl Owen reçoit le Prix Champion de Slack de l’année, pour avoir joué un grand rôle dans l’adoption de Slack par les salariés de l’entprise. En effet, le changement est toujours plus simple lorsque c’est un collègue de confiance qui nous y conduit.

Utilisant sa passion et sa position pour défendre le déploiement de Slack afin d’accroître la collaboration au sein de Dell, M. Owen a joué un rôle essentiel dans la définition de l’application et de la stratégie d’intégration au sein de la société. Le processus incluait un partenariat avec Slack en vue d’une stratégie pour les membres de l’équipe Dell, ainsi que l’organisation d’une réunion générale numérique pour les utilisateurs de Slack au sein de Dell.

Karl Owen a officié en tant que coordinateur principal du réseau Dell Champions, un groupe de 100 membres d’une équipe qui ont développé des scripts et des applications destinés à fonctionner dans Slack. Il a contribué à rationaliser le processus de validation de la sécurité et a été indispensable dans le développement de cette communauté.

Afin de pouvoir gérer plus efficacement l’assistance 24 h/24 et 7 j/7 d’ingénierie globale interne, les salariés de Dell Storage se sont adressés à M. Owen, qui les a aidés à développer un flux de travail Slack leur permettant de surveiller et de regrouper les questions. Cela accélère d’une part le processus d’assistance et diminue d’autre part l’encombrement des e-mails pour l’équipe d’assistance.

Owen a également été mené la création du « BuildBot » pour coordonner la construction, les tests et la sortie de grands projets logiciels au sein d’une équipe mondiale de plus de 50 ingénieurs. L’assistant de gestion des sorties a réduit de moitié le cycle de vie de développement et a permis de diviser par 10 le temps nécessaire pour être informé des bugs dans le développement de logiciels, ce qui signifie que les résolutions peuvent désormais être effectuées en quelques minutes au lieu de plusieurs heures.

« Le développement de logiciels est un sport d’équipe, et Slack nous permet de collaborer rapidement et d’augmenter notre vitesse de livraison, explique M. Owen. Tout cela nous permet de travailler dans un environnement agréable. »

À propos des Slack Spotlight Awards

Les Slack Spotlight Awards récompensent nos meilleurs clients pour les changements qu’ils apportent dans Slack. Durant la première année des Awards, nos équipes commerciales mondiales ont nominé les témoignages de réussite les plus exaltants. Le comité exécutif des Slack Awards a ensuite noté les témoignages nominés, puis a annoncé les vainqueurs.

Vous aussi, vous êtes impliqués dans l’innovation de Slack ? Nous serions ravis de vous rencontrer. Contactez-nous à cette adresse : pr@slack.com

 

 

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    0/600

    Parfait !

    Merci beaucoup pour votre feedback !

    Bien compris !

    Merci pour vos commentaires.

    Oups ! Nous rencontrons quelques difficultés. Veuillez réessayer plus tard.